Reuters à nouveau piraté

Le par  |  0 commentaire(s)
Reuters-piratage

Reuters est une nouvelle fois victime d'un piratage. La plateforme de blogs de Reuters a diffusé une fausse information.

L'agence de presse Reuters a été la victime d'un piratage. Actuellement indisponible pour des problèmes techniques, la plateforme de blogs de Reuters a diffusé un faux billet ( sur un blog d'un journaliste de Reuters ) annonçant la mort du ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud Al-Fayçal.

En début de mois, Reuters avait déjà dû fermer temporairement sa plateforme de blogs suite à la publication d'une fausse interview du chef des rebelles syriens.

Toujours au mois d'août, le compte Twitter @ReutersTech a été piraté et renommé en @ReuterME pour diffuser de faux tweets à propos de la lutte armée en Syrie. Certains messages ont annoncé des pertes du côté des rebelles syriens à la suite d'un affrontement avec les forces du président Bachar el-Assad.

Reuters-piratagePour le moment, Reuters indique ne pas avoir d'information quant à l'identité du responsable des piratages mais suspecte des forces pro-gouvernementales en Syrie d'en être à l'origine.

L'Electronic Frontier Foundation rapporte que des activistes syriens, des journalistes et groupes d'opposition au gouvernement sont les cibles d'attaques. Un malware dénommé AntiHacker se fait passer pour un outil de sécurité contre... des cyberattaques et installe insidieusement un logiciel de surveillance sur des ordinateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]