Revue de Naval Conflicts - USA vs Japan, de PD3A

Le par  |  0 commentaire(s)

Naval Conflicts - USa vs Japan - PD3A Naval conflicts - USA vs Japan est un jeu reposant sur le principe classique de la bataille navale.

Naval Conflicts - USa vs Japan - PD3A

Naval conflicts - USA vs Japan est un jeu reposant sur le principe classique de la bataille navale. Mais il ne fait pas que ça.

Il vous plonge aussi au coeur des batailles navales de la Seconde Guerre Mondiale opposant Américains et Japonais pour la suprématie de l'Océan Pacifique grâce à ses deux séries de scénarii vous mettant aux commandes de la flotte de l'un des protagonistes.

Et pour pimenter le tout, vous pourrez faire appel aux ressources armées de vos navires...s'ils flottent toujours...

C'est la guerre, Amiral...

Naval Conflicts - USA vs Japan utilise donc la base de la bataille navale pour offrir plusieurs sortes de divertissements.


Commençons par les options proposées, peu nombreuses mais largement suffisantes. On y retrouve les classiques réglages sonores, de luminosité et le choix de la vitesse du scrolling qui fera passer de votre zone de combat à celle de l'ennemi.

Naval Conflicts - USA vs Japan propose donc en fait plusieurs types de jeu. Les afficionados de la bataille navale pure et dure retrouveront le mode classique bien connu dans lequel il faut détruire les navires ennemis au coup par coup.


Mais il existe aussi le mode Campagne, qui vaut le détour. choisissez votre camp et il faudra mener la flotte jusqu'à la victoire en 20 scénarii.

Dans ce cas, chaque scénario représente un épisode dans la guerre et fait appel à une partie de la flotte. en fonction des navires présents et de l'état d'avancement de la campagne, il sera possible de faire appel à d'autres armements que le classique tir au canon.

L'écran de jeu se présente de façon très simple. Le mode paysage permet de profiter d'une aire de jeu maximale, tandis que les informations relatives au jeu sont situées dans un bandeau en haut de l'écran.

Lors de la préparation du champ de bataille, les types de navires et leur nombre disponible sont affichés. Un tap sur un type donné puis quelque part sur la zone de jeu place le navire en question. Un second tap sur celui-ci le fait placer horizontalement ou verticalement.

Il est possible de faire appel au placement aléatoire (touche Random) puis de retoucher ensuite les positions.

Une fois la flotte prête, l'ennemi place ses navires sur sa surface (à droite) et la barre en haut de l'écran passe en mode de jeu. Les navires sont représentés par des voyants lumineux, verts quand ils sont indemnes et rouges quand ils sont coulés. Chaque camp a les siens, permettant de connaître l'état de la flotte.

Le score s'établit de la façon suivante : -1 point par coup manqué, +10 par coup au but. Plus vous trouvez l'ennemi rapidement, meilleur est le score. A droite de celui-ci se trouvent les emplacements pour l'armement.

Le feu du ciel...

En effet, en mode campagne, la menace est multiple. Ainsi, la présence d'un porte-avions dans votre flotte donnera le droit de lancer un certain nombre de raids aériens.

L'état de cet armement est indiqué au centre dans la barre de fonction.
La case grisée signale que le navire correspondant n'est pas présent dans votre flotte du moment. Elle est affichée en blanc lorque vous pouvez éventuellement utiliser l'arme (si vous avez de la réserve) et rouge quand le navire correspondant a été coulé.

Les correspondances sont les suivantes :

- Porte-avions : attaque aériennes (dégâts 6 cases non contigues)

- Croiseur : double tir (dégâts 2 cases proches)

- Sous-marin (3 cases) : torpilles (dégâts 1 coup au but à chaque tir)

- Vedette : bombardement aérien (dégâts : un carré de 9 cases)

Cet armement supplémentaire est disponible en quantité limitée mais certaines cases de l'écran de jeu cachent des recharges. Ces possibilités sont certes efficaces mais l'ennemi en dispose aussi !

Chaque arme est possède sa propre animation. Les avions survolent les flottes, les bombardiers passent comme des flèches, et les torpilles surgissent de nulle part.

On trouve aussi des animations pour les coups de canons, avec une gerbe d'eau quand c'est manqué ou au contraire une gerbe de feu et de la fumée quand le coup est au but.

Pire, quand le navire est coulé, une animation le montre s'enfonçant sous les flots et gisant sur le fond.

En mode campagne, certaines cartes sont agrémentées de la présence de petites îles. Même si c'est essentiellement esthétique, ça réduit un peu le champ d'investigation et ça diversifie le payage, bleu par ailleurs...

Le coup de la torpille

Naval Conflicts - USA vs Japan possède plusieurs atouts pour renouveler le genre archi-classique de la bataille navale.
La réalisation est soignée et les animations viennent agréablement divertir des phases de jeu en tour par tour qui seraient bien ternes sinon.

Détail amusant, la trajectoire décrite par les avions ou les torpilles peuvent permettre de déterminer grossièrement la position du navire ennemi correspondant. Ca ne marche pas à tous les coups, mais ça permet de penser que l'ennemi en question est "plutôt en haut" ou "plutôt en bas" de la carte et d'y concentrer ses tirs.

L'ajout de ces armes supplémentaires est un vrai plus dans le jeu et permet de varier les stratégies.

L'intelligence artificielle est relativement perspicace, même si parfois elle gâche un peu ses armes à fouiller sur les bords des cartes.

Les 2x20 niveaux de la campagne (20 côté Américains et 20 côté Japonais) occupent un moment mais ne sont pas très difficiles, surtout si vous parvenez à préserver un sous-marin suffisamment longtemps.
Il pourra alors lancer des torpilles qui ne manquent jamais leur but sur les fameuses vedettes de 2 cases de long qui sont toujours un calvaire à dénicher et peuvent vous faire perdre l'avantage.
Ca en devient du coup presque trop facile,
Il aurait peut-être été plus judicieux de ne pas donner un aussi grand pouvoir aux torpilles.

Mais le jeu est pourvu d'un générateur de scénario qui en quelques tap permet de créer une nouvelle carte aléatoire, avec le choix du nombre de navires, des armements disponibles ou de la présence d'îlots. Cette fonction prolonge la durée de vie en mode campagne.

Les graphismes sont fins et colorés, et les animations renforcent l'ambiance de bataille navale. Gerbes d'eau, fumée, déplacement des avions sont autant d'éléments favorable au rythme du jeu et sont renforcés par les effets sonores plutôt convaincants. Dur dur de voir ses navires sombrer et se coucher sur le fond.

L'ergonomie est bonne et les commandes de jeu très simples à utiliser. Pas besoin de longues explications, Naval Conflicts ne demande que quelques minutes de prise en main et des heures de plaisir.

Conclusion

Naval conflicts - USA vs Japan de PD3A est une très bonne surprise dans un genre aussi connu que la bataille navale. Facile à jouer, doté de nouveaux armements (aviation, bombardement, torpilles) en mode campagne, il ravira tous les amiraux en herbe.

La finesse des graphismes et l'ambiance sonore concourent à renforcer l'atmosphère batailleuse de la Seconde Guerre Mondiale dans le camp américain comme dans le camp japonais.

La durée de vie est correcte et prolongée par un éditeur de scénario qui donnera la possibilité de créer facilement ses propres scénarii.

Naval Conflicts - USA vs Japan - PD3A $19.95

Disponible sur Pocket PC à écran VGA et QVGA, et bientôt sur Palm OS

  • Site officiel PD3A
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]