Les puces RFID ne sont plus infaillibles

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Branchez-vous
puces RFID

On pensait les systèmes de puces d'identification par radiofréquence ( RFID ) à l'épreuve de toutes infections.

On pensait les systèmes de puces d'identification par radiofréquence ( RFID ) à l'épreuve de toutes infections. Il va falloir réviser ce préjugé. Des chercheurs viennent de simuler des attaques à l'aide de virus et de trojans et ont démontré qu'il était tout à fait possible de contaminer une, voire par effet de ricochet, plusieurs puces faisant appel à cette technologie.

Puces rfidLes technologies qui font appel aux puces RFID dont Génération Nouvelles Technologies relate régulièrement les évolutions, risquent bien de subir dans un temps assez proche une série d'attaques virales. L'infaillibilité de ces petits composants électroniques n'est plus à l'ordre du jour depuis que des chercheurs de l'Université Vrije d'Amsterdam ont réussi à les contaminer. La très petite quantité de mémoire qu'intégrent ces puces suffit à y introduire des virus et des vers, allant même jusqu'à contaminer une série entière de ces composants par ondes radios.

Voilà les fabricants et industriels qui commercialisent ces puces informés qu'il va falloir maintenant composer avec ce problème en adoptant toutes les sécurités nécessaires. Car les chercheurs ont élaboré différents scénarios catastrophes d'une utilisation frauduleuse du RFID. Les pirates pourraient par exemple contaminer et exploiter une base de données en passant par une puce spécialement programmée pour cela.

Il y a urgence, car la technologie RFID est actuellement en train de prendre une importance considérable dans de nombreux secteurs économiques. Pauvres pupuces...

°°°°°°°

Lire le rapport des chercheurs sur leurs travaux.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #93672
Pour les anglophobes, y'a moyen d'avoir 2-3 détails du rapport please
Le #93673
Vraiment super interessant le document source des chercheurs !!
Mais c'est quand meme pas a la portee de n'importe qui quand meme ; il faut deja avoir du materiel pour (re)programmer des puces RFID, hum..
Par ailleurs, les mesures de protections pour contrer les attaques semblent relativement "simples" ; mais "respects" a ces enseignants !
Le #93675
les puce RFID c'est les puces antivol '
Car si c le cas imaginez le virus qui deconnecte les voleurs pourront utiliser cette decouverte ...
Le #93677
C'est au tour des Puces d'êtres infecté maintenant... mais alors,le H5N1 est partout...
Le #93685
n'est ce pas ce type de puces qu'ils implantent sous la peau'
pas cool, ca si en plus elles sont piratés
Le #93692
Vrij(e) signifie libre =>Université Libre d'Amsterdam, comme il existe également l'Université Libre de Bruxelles ;-)
Le #93699
Ca n'a pas l'air très complexe à overrunner (si on a le matos...)

Bah, symantec va bien nous pondre une Norton RFID anti-malware" ....
Le #93708
ils n ont rien de mieux a faire dans cette universite lol au lieu de dire tiens en fessant ca on fout le bordel ils feraient mieux de voir comment le resoudre le probleme
Le #93736
pilou59 : pour résoudre un problême il faut peut être le découvrir avant.
Le #93754
ô_Ô : oue aussi lol mais bon je pense pas que cette universite va chercher a resoudre le probleme maintenant
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]