RFID : un marché porteur

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Silicon
RFID

La RFID est un marché porteur, surtout en ce qui concerne le domaine du courrier postal, où il devrait atteindre les 3 milliards de dollars d'ici 2016.

La RFID est un marché porteur, surtout en ce qui concerne le domaine du courrier postal, où il devrait atteindre les 3 milliards de dollars d'ici 2016. Autant dire que les initiatives des différents acteurs se multiplient, chacun voulant sa part du gâteau.

Rfid

****
Pour rappel, la technologie RFID (Radio Frequency IDentification, littéralement identification par fréquence radio) permet de stocker et de récupérer des données à distance, via les ondes radio, en utilisant des marqueurs appelés Tag RFID. Ces derniers peuvent être collés, comme les étiquettes adhésives, ou incorporés dans des produits. Ils intègrent une antenne leur permettant de recevoir et de répondre aux requêtes radio émises depuis l'émetteur-récepteur.
****

La poste

Autrefois peu utilisée dans le domaine postal, sauf lors de tests du bon fonctionnement des services, la RFID est promise à un bel avenir dans le domaine postal, surtout si les initiatives de la part de différents acteurs continuent à émerger.

Le cabinet d'études Research and Markets prévoit un chiffre d'affaires, pour le secteur, de 3 milliards de dollars ( 2,55 milliards d'euros ) en 2016 et un milliard d'articles postaux étiquetés cette année-là. Une ruée vers l'or, comme beaucoup d'industriels en rêvent.

Dans le domaine postal, la RFID sera utilisée du début à la fin, que ce soit au niveau de la réception dans votre bureau de poste, dans le classement ou lors de sa distribution dans la bonne zone géographique.

De plus, elle réduirait fortement le personnel nécessaire, voire à néant. En effet, la présence humaine dans le domaine serait à l'origine de nombreuses erreurs et retards, ceci dû à la mauvaise saisie des numéros. Notons également ( et surtout ), qu'au delà de la réduction d'erreurs et de temps perdu, il y a aussi  une économie financière à la clé !

Microsoft vert

Plusieurs acteurs sont déjà sur le coup :

  • La poste saoudienne DHL qui tague un milliard de paquets pour tout le pays
  • Korea Electronics et l' ETRI ( Electronics and Telecommunications Research Institute ), en Corée, qui ont présenté leurs futures solutions
  • La poste Suédoise, qui a mis en place un paquet espion qui détecte et enregistre les systèmes de compostage à base de RFID
  • Microsoft, qui envisage de proposer ses premiers services de poste à Taiwan puis dans toute l'Asie

Le code-barre est donc voué à rejoindre les antiquités technologiques, tel le minitel, au profit de la RFID.
Complément d'information
  • Forte croissance annuelle prévue pour le marché de la RFID
    Le cabinet d'études prédit une forte croissance annuelle sur les cinq prochaines années pour le marché global de la RFID. Si un effet de la crise économique mondiale n'est pas exclu, les acteurs ne notent pas d'impact pour le moment.
  • Marché des puces RFID : ça va cartonner !
    Le marché des étiquettes RFID, ces merveilles miniaturisées permettant de suivre la traçabilité des objets va connaître d'ici 2016, une croissance à trois chiffres.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #70735
"elle réduirait fortement le personnel nécessaire" et "il y a aussi une économie financière à la clé".
Vive la technologie, vive le chômage
Le #70740
La mécanisation ne fabrique pas de chômage...

La mécanisation diminue la masse salariale nécessaire et entraine une économie.

En théorie, ça devrait faire baisser les prix et augmenter les salaires des gens déjà en place, qui du coup consomment plus et crééent de l'emploi...

En théorie...
Le #70775
OUais car en pratique c'est l'inverse ton salaire reste le même voire il disparait si tu es au chomage et donc tu consommes moins et comme tu consommes moins ben l'entreprise fait moins de bénéfice et donc elle augmente ses prix haaaaa put*** de cercle vicieux il nous aura tous
Le #70781
LordFM "La mécanisation ne fabrique pas de chômage..."
laisse moi rire et il vont où les employé à ton avis. La poste est une entreprise. Faut quelle fasse des bénéfice. Et si pour y arrivé, il faut ce séparé de quelque personnel en trop, elle le fera

Le #70796
HoverSpeed >quoi, il vaut peut-être mieux que La Poste garde tout son personnel, qu'elle ne soit plus rentable et finisse par couler ' Ça va de soi que non, en plus ce serait dommage vu qu'on ne peut pas vraiment se plaindre de ses services.

La RFID ne fait que s'inscrire dans une démarche de suivi des colis en temps réel : à l'heure où il faut savoir depuis l'autre bout du monde où se situe au mètre près chaque colis et chaque enveloppe, le développement de cette technologie est amplement justifié.
Le #70808
Je ne dit pas que ce n'est pas justifier. Faut bien évolué et ce dévellopé technologiqement. Mais j'espère que sa se fera pas encore une fois au détriment des employés. Mais je suis d'accord sur le principe que le RFID soit pratique aussi bien pour la poste que pour les usager
Le #70831
Hey
Qd on voit que les gouvernements ne veulent pas remettre en question le modele economique actuel... et qu on sait que le but de tte invention qui permet de gagner + de thune est de se passer au max des humains.... on se dit qu'il y a un paradoxe et on se demande a aprtir de qd on arretera de vouloir faire travailler tlm 35 ou 40h alors que le NB de jobs diminuera sans cesse ds le futur...

Redistribution equitable des richesses produites robotiquement et partage du tps de travail sont les clés d'un avenir viable ...
Dreamer
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]