La RIAA attaque à l'aveuglette

Le par  |  16 commentaire(s) Source : The Rockmart Journal
RIAA

La Recording Industry Association of America continue son travail de sape afin de dissuader tout internaute de s'adonner au téléchargement illégal d'oeuvres musicales.

RiaaLa Recording Industry Association of America continue son travail de sape afin de dissuader tout internaute de s'adonner au téléchargement illégal d'oeuvres musicales. Pour assouvir son dessein, l'arme de prédilection de l'association reste l'action judiciaire. Toutefois, quelques situations ubuesques jettent un discrédit quant à sa manière de procéder.


Un ordinateur, qu'est-ce '
Sur 61 millions d'américains qui déclarent partager illégalement de la musique via les réseaux Peer to Peer, 19 000 ont déjà fait l'objet d'une plainte déposée par la RIAA et la famille Walls, demeurant dans la ville de Rockmart située au Nord-Ouest de la Georgie, vient grossir ces statistiques. Averti vendredi par un journaliste de presse écrite que l'un des membres de sa famille, en l'occurrence Carma Walls ( la mère ), faisait l'objet d'une poursuite judiciaire dont elle ignorait même l'existence, le père de famille s'est dit choqué et a fait part de sa stupeur.

Dans les faits, il est reproché à sa femme de s'être servi ( et de continuer à le faire ) sur son lieu d'habitation, d'un logiciel de partage en ligne pour télécharger et mettre à disposition divers enregistrements musicaux sans le consentement des ayants droits. Mais là où le bât blesse, c'est que jamais aucun membre de la famille n'a possédé d'ordinateur et qui plus est, n'a jamais utilisé une quelconque connexion Internet.

Pour James Walls, ce quiproquo viendrait du fait que lui et sa petite famille ne résident à Rockmart que depuis moins d'un an et il suppose que la plainte concerne vraisemblablement les anciens propriétaires.


Tête de (e)mule
Quoi qu'il en soit, c'est bien à l'encontre de Carma Walls que la plainte a été enregistrée. Au-delà de l'anecdote, cette affaire démontre une nouvelle fois la volonté d'intimidation affichée par la RIAA et l'automatisation de ses procédures au risque de s'exposer à quelques bourdes. La RIAA estime cependant que son action répressive commence à porter ses fruits avec un effet dissuasif envers tous ceux qui seraient tentés par le téléchargement illégal. Elle entend donc bien continuer à agir de la sorte en affirmant que sans son interventionnisme, la situation du piratage aurait été bien pire qu'à l'heure actuelle.

Le régime de terreur continue et comme le dit la MPAA ( alter ego de la RIAA pour la défense des oeuvres cinématographiques ) :


Mpaa

( même sans ordinateur )

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #101933
(même sans ordinateur)

Y a un an cette remarque m'aurait bien fait rire mais que la RIAA continue aujourd'hui à commettre de telles erreurs (pour pas dire conn***)... enfin c'est n'importe quoi, je ne sais pas si je suis plutôt affligé ou furieux
Le #101935
"le bât blesse" et non "le bas blesse"

"Quoi qu'il en soit" (ici) et non "Quoiqu'il en soit"

"alter ego" et non "alter-égo"
Le #101938
Rahlalal,mais ou s'arreteront les telechargeurs '
Le #101939
JPR_MAT >oh ! punaise

Voilà, c'est corrigé et maître Capello


Le #101942
Personne n'est à l'abri d'un coup de fatigue
Le #101943
Cette famille na rien demandé et y sont emer.... par des psykopat du téléchargement
Le #101947
It's enough to drive you up the Walls !
Le #101948
bonjour croiez vous que nous pouvons mettre en procés les maisons de disques car :
Pour mon cas j'ai besoin pour certaines animations de faire des montages audio mais le probleme avec les drms , je ne peux avec mon logiciel de mixage enregistrer mon mix car le contenu est protégé. la seule solution etant de mettre sur cd et de remettre en mp3 donc là je suis en tort.
Le #101951
L'autre jour j'ai téléchargé sur amule des musiques car j'avais la flemme de retrouver l'album en question pour le ripper... (que j'ai legalement acheté ) Je suis en tord vous croyez ' Et comment voyent t'ils la difference '
Lorsque j'achete un CD, est-ce que j'ai le droit de le faire écouter à des amis ou c'est considéré comme illégal '
Est-ce que si je fais une soirée j'ai le droit de passer de la musique légalement '
Déjà que j'ai pas le droit d'inviter trop d'amis à regarder un DVD que j'aurai acheté ou loué...
Le #101955
Si j'etais a la place de la famille en question je laisserais l'histoire monter en puissant pour bien faire mal en demandant du fric par une contre-attaque judiciaire (histoire de leurs faire mal au 'coeur')

dans le monde du grand n'importe quoi on a trouve le 1st
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]