RIM : première baisse de la base d'utilisateurs BlackBerry

Le par  |  0 commentaire(s)
BlackBerry Mobile Fusion

Le fabricant y avait échappé lors de son bilan financier précédent mais doit y faire pour celui de son troisième trimestre fiscal 2012 : le nombre de clients de RIM a légèrement reculé.

Le fabricant canadien des smartphones BlackBerry a publié les résultats financiers de son troisième trimestre fiscal 2012, avec un chiffre d'affaires de 2,7 milliards de dollars, en recul de 47% par rapport à l'an dernier, et un bénéfice net de 14 millions de dollars, contre 265 millions de dollars il y a un an.

La société annonce avoir livré 6,9 millions de smartphones BlackBerry et 255 000 tablettes PlayBook durant le trimestre. Mais là où la société avait surpris favorablement les observateurs au trimestre précédent avec une base de clients en croissance ( notamment grâce aux marchés émergents ), ce trimestre a été marqué par la première baisse de son histoire, soit 79 millions de clients, contre 80 millions précédemment.

Le lancement de la plate-forme BlackBerry 10, attendue fin janvier 2013, devient urgent et est plus que jamais considéré comme un tournant décisif pour l'histoire de RIM. Les signes d'un soutien des opérateurs envers BB10 sont encourageants et ont conduit à plusieurs notes positives chez les analystes mais tout reste à faire pour reconquérir au moins une partie du terrain perdu.

rim logoSi les résultats financiers du troisième trimestre 2012 ont été malgré tout plutôt bien accueillis par les investisseurs du fait de la démonstration d'une certaine résistance en attendant l'arrivée de la nouvelle plate-forme, l'annonce d'une modification des conditions tarifaires appliquées aux opérateurs mobiles pour les services BlackBerry à partir du lancement de BlackBerry 10 fait appréhender un risque de baisse sensible des revenus du fabricant dans les trimestres à venir.

RIM a sans doute cédé à la pression de ses derniers face à des volumes d'échange sur les BlackBerry en baisse régulière et qui ne permettent plus à RIM d'imposer les mêmes tarifs. On peut aussi imaginer que le soutien affiché des opérateurs vis à vis de BlackBerry 10 est conditionné à une baisse de ces coûts d'accès.

Face à ces incertitudes sur les revenus générés prochainement, le cours de RIM, qui avait bien progressé à l'annonce des résultats, a finalement connu un sévère recul par la suite car il faudra vraiment que BlackBerry 10 soit un plein succès, et rapide, pour compenser ces baisses de revenus

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]