BlackBerry : l'Indonésie veut encore plus de contrôle

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Blackberry Bold 9780 logo pro

Research in Motion pensait avoir répondu aux attentes du gouvernement indonésien en matière de contrôle des communications depuis ses BlackBerry. Mais la menace d'un blocage de ses services semble être toujours dans l'air.

rim logoL'Indonésie fait partie des pays ayant demandé au fabricant canadien Research in Motion ( RIM ) de moduler les services et accès disponibles depuis ses smartphones BlackBerry pour se conformer à leur législation nationale.

En début d'année, RIM avait accepté de mettre en place un système de filtre empêchant l'accès à des contenus érotiques sur ses terminaux, à la demande des autorités. Mais ce n'était qu'une première étape dans les demandes insistantes du gouvernement pour obtenir un contrôle plus étroit des communications mobiles sur BlackBerry.

Les autorités indonésiennes ont ainsi demandé au cours de l'été l'installation de serveurs locaux qui leur permettraient d'accéder aux messageries et messageries instantanées passant par les services du fabricant.

Pour obtenir satisfaction, la menace d'un blocage des services BlackBerry dans le pays reste un argument efficace et régulièrement mis en avant. Mais de son côté, RIM affirme avoir déjà fait de son mieux pour répondre aux attentes du gouvernement et s'étonne de ce nouveau risque qui priverait des millions d'utilisateurs de leurs services.


Pas facile de satisfaire toutes les exigences

Le marché connaît une solide croissance et constitue un marché stratégique pour RIM en Asie, alors même qu'il connaît des difficultés en Amérique du Nord. Au mois de novembre, plusieurs personnes ont été blessées dans la cohue générée par l'annonce de promotions sur un smartphone BlackBerry, le gouvernement ayant alors mis en accusation RIM pour la mauvaise organisation, ce que le fabricant a démenti.

Si les autorités n'ont pas menacé directement le fabricant, c'est sur la question des serveurs locaux que semble s'exprimer la pression. L'Indonésie voudrait les avoir dans son périmètre, tandis que RIM a promis de les rapprocher mais pourrait les installer à Singapour, c'est à dire à proximité du pays, mais pas dans le pays.

Il faudra sans doute encore plusieurs réunions de négociations, et peut-être encore quelques concessions, pour lever les menaces de blocage des services BlackBerry dans le pays.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]