Panne des services BlackBerry : RIM pas à l'abri de plaintes

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
rim logo

La panne ayant rendu les BlackBerry muets pendant trois jours la semaine dernière pourrait donner lieu à une plainte collective de la part des consommateurs...et peut-être aussi des opérateurs mobiles.

rim logoLa semaine passée a été difficile pour Research in Motion avec une panne géante de ses services BlackBerry provoquant des perturbations durant trois jours, écornant son image alors que dans le même temps Apple lançait sa plate-forme iOS 5 puis son terminal iPhone 4S.

L'offre d'applications mobiles gratuites pour se faire pardonner et l'officialisation de la future plate-forme BBX, combinant BlackBerry OS et QNX, ne suffiront peut-être pas à faire oublier le désagrément largement commenté et moqué sur les réseaux sociaux.

Reuters rapporte que des avocats étudient la possibilité de déposer des plaintes en nom collectif ( class actions ) représentant les consommateurs mais aussi peut-être les opérateurs mobiles, en première ligne face aux interrogations des clients durant ces trois jours.

Il s'agirait de trouver des failles en invoquant le fait que RIM a échoué dans son obligation de disponibilité de ses services, trompant ses clients sur la fiabilité de son réseau. Pour rappel, le fabricant fait appel à une infrastructure dédiée et centralisée reposant sur des serveurs par lesquels transitent les données de ses clients.


Menace possible mais pas obligatoire
Un blocage des échanges au sein de cette infrastructure a conduit à une rétention des données personnelles sur une très large zone géographique ( EMEA, Inde puis Amériques ), interrompant les flux sur des millions de smartphones BlackBerry.

Si une multiplication des procédures paraît peu probable, certains cabinets d'avocats pourraient pousser au lancement d'actions pour essayer se faire un nom, suggèrent les observateurs. Mais outre la difficulté de faire reconnaître une faute sanctionnable, il ne faudra pas espérer de grosses compensations financières pour ceux qui se lanceraient dans l'aventure.

Les analystes estiment que RIM pourrait laisser dans de telles procédures de 15 à 26 millions de dollars, une somme largement diluée entre les intervenants. En revanche, ce sont les actionnaires qui pourraient se manifester, après avoir déjà été échaudés par le coût du don d'applications gratuites pour faire oublier la panne des services.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]