MojoPac : transporter son environnement Windows

Le par  |  0 commentaire(s)
Moyennant une quarantaine d’euros environ sur le site de l’éditeur (49,99 dollars), ou libre à l’essai pendant 30 jours, MojoPac se présente sous la forme d’un fichier à télécharger et à installer à la racine de votre support amovible.

Toutefois, pour des raisons évidentes de performances, il est recommandé d’utiliser au minimum l’interface USB 2.0. il est bien sûr possible d'utiliser l'interface firewire, mais celle-ci est moins présente sur la plupart des PC, surtout en ce qui concerne l'IEEE 1394b offrant un débit de 800 Mbps.
Mais là encore, veillez à choisir un périphérique offrant non seulement un espace de stockage au moins égal à 2 Go. Ce qui vous permettra de bénéficier confortablement d’un plus grand nombre d’applications. Mais en plus, pour davantage de confort, favorisez les périphériques offrant le plus haut débit possible en lecture et écriture. Le chargement et l’utilisation de MojoPac n’en seront que meilleur.


Optimiser USB 2

Pour optimiser les performances de votre support amovible de stockage, il suffit
d'ouvrir l'onglet Stratégies situé dans les propriétés de vote unité,
et d'activer le cache d'écriture dans Windows.


Pour pouvoir fonctionner correctement, MojoPac a besoin au minimum d’un PC hôte tournant au choix sous Windows XP Home/Pro x32 SP1 ou SP2, ou sous Windows Media Center édition (2003, 2005). Malheureusement, rien n’étant jamais parfait (ce qui est bien dommage, avouons-le), le système d’exploitation Windows devra obligatoirement être sur le disque C du PC hôte. Ce qui est généralement le cas, bien que pas toujours. Notamment dans le cas d'un système multi boot. De plus, MojoPac ne pourra fonctionner que sur une session administrateur.

Ces « limitations » seront résolues avec la prochaine version 2.0 qui supportera également Windows Vista. Pour les détenteurs d'une licence MojoPac, la mise à jour sera proposée gratuitement.
Espérons néanmoins que les développeurs auront eu la bonne idée d'activer les raccourcis Windows avec cette prochaine version.


Capture2
Une fois l’application MojoPac installée, on découvre une arborescence similaire à Windows XP avec les dossiers Windows, Program Files, Temp, et Documents. L'utilisateur ne sera donc pas perdu et par défaut, seul Windows Media Player et Internet Explorer font partie des logiciels prés installés.

En plus des répertoires traditionnels, un exécutable Start vous permettra de lancer l’environnement virtuel. Lors de la première exécution, un assistant vous guidera pas à pas afin de définir votre nom d’utilisateur et mot de passe, sans oublier d’activer MojoPac via Internet. Et pour finir, l’assistant vous permettra de définir les éléments de votre choix à copier dans ce qui sera votre futur environnement personnalisé MojoPac.


Mise en route 3

Un assistant vous guide pour rappatrier vos documents personnels
vers ce qui sera votre environnement virtuel MojoPac.



Une fois le premier paramétrage effectué, il vous suffira d’exécuter MojoPac et vous pourrez alors installer vos applications normalement comme si vous étiez sous Windows. Une barre de tâches MojoPac viendra s’ajouter au bureau Windows, et vous aurez la possibilité à chaque instant de basculer au choix vers l’environnement bureau du PC hôte ou vers l’environnement virtuel MojoPac. Néanmoins, une fois l’environnement MojoPac chargé, vous n’aurez plus accès aux disques et partitions du PC hôte. Il est ainsi difficile de modifier, d’effacer, d’installer ou de désinstaller des applications sur le PC hôte. De la même façon, les risques d’infection par divers malwares sont fortement réduits.


Mise en route     Mise en route 2

../..
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]