Le consortium Rockstar a du mal à revendre ses brevets chèrement acquis face à Google

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Bloomberg
brevet samsung

Rockstar, consortium représentant plusieurs firmes comme Apple, BlackBerry ou Microsoft, peine à vendre les brevets très chèrement obtenus face à Google et qui avaient déclenché une avalanche de plaintes pour violation de brevets dans l'industrie mobile.

Quand Google avait tenté de racheter les brevets mobiles de l'équipementier canadien Nortel Networks alors en faillite, un ensemble de sociétés s'étaient réunies pour lui barrer la route, quitte à en payer le prix fort.

C'est finalement le consortium Rockstar, qui réunit des sociétés comme Apple, Microsoft, BlackBerry, Sony ou Ericsson, qui avait remporté l'enchère pour 4,5 milliards de dollars, quand Google s'était positionné sur une mise de départ de 900 millions de dollars.

Rockstar consortium logo Quelques mois plus tard, Google rachetait Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars, mettant la main sur son activité de fabrication de smartphones mais aussi sur ses milliers de brevets mobiles. Depuis, Rockstar a tenté de monétiser la propriété intellectuelle obtenue de Nortel mais sans grand succès.

Début novembre 2013, le consortium s'est lancé dans une attaque en règle des acteurs de l'écosystème Android, jouant les patent trolls avec l'espoir de forcer les fabricants à signer des accords de licence.

Mais selon Bloomberg, les 4000 brevets récupérés de Nortel sont plus difficiles à vendre que prévu. Les tentatives pour obtenir de gros accords de licence n'ont pas donné de résultats vraiment probants, tandis que la cession de la propriété intellectuelle s'est faite à un niveau modeste.

La conquête de ces brevets avait pourtant sonné le départ d'une véritable course aux brevets et d'une remise en valeur de cette ressource au sein des entreprises, avec la perspective de se protéger contre des concurrents mais aussi de mener des offensives pour freiner d'autres sociétés.

Rockstar a payé très cher cette propriété intellectuelle et ne veut pas la céder à perte, compliquant les négociations. L'entreprise fonctionne comme une ferme de brevets et entend tirer le meilleur parti des brevets, en faisant valoir des droits sur leur usage par les repreneurs potentiels.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1605252
lol voir 4 des plus gros patent trolls se viander comme ca est un delice...


JOYEUX NOEL !!!!
Le #1605422
ouip bien content que les patent trolls se les bouffe le soir de noel! La prochaine fois ils n'auront qu'à investir ces milliards dans de l'innovation au lieu de jouer aux trolls!
Le #1605712
n'empêche que Google avait finement joué, en faisant monter les enchères au de là du déraisonnable, alors qu'il négociait depuis quelques temps déjà le rachat de Motorola ... et n'avait aucunement l'intention d'acheter du brevet Nortel ...
Le #1605772
qu'ils crèvent
Le #1605792
On peut légitimement critiquer Google et son hégémonie. Mais quand on voit le ramassis de débiles qu'il a en face de lui,on peut se dire que les choses ne seraient pas mieux s'il n'existait pas.
Le #1606052
qu'est-ce que ce monde serait tellement mieux sans tous ces brevets
Le #1606732
Microsoft et Apple n'ont qu'à se revendre ces brevets à eux-mêmes, et très cher même s'ils veulent.

Bien sûr, en tant que fabricants de téléphone, ils seraient perdants, ......... mais ils seraient gagnants en tant qu'actionnaires d'une ferme de brevets !

J'adore quand les gros malins se prennent les 2 pieds dans le tapis ! Oui, je sais , je suis bon public !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]