Dans l'espace, on entend les Roumains et les Hongrois jurer

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Eurogamer
Romanians in Space (Small)

Les Hongrois ont le sang-chaud, ils n'ont pas d'humour, ils sont belliqueux, ils ont décidément une dent contre les Roumains.

Romanians in space smallLes Hongrois ont le sang-chaud, ils n'ont pas d'humour, ils sont belliqueux, ils ont décidément une dent contre les Roumains.  On pourrait multiplier les stéréotypes à l'infini pour rigoler. Et c'est ce que reprochent justement des joueurs de ce pays aux développeurs roumains du jeu Romanians in space, qui fait des Hongrois les méchants. Dans ce soft improbable à paraître en automne, les Roumains sont à la tête de l'univers et le joueur doit défendre leur empire interstellaire contre l'agresseur hongrois.

Pas très réaliste donc, mais des gamers ont exprimé sur le forum de l'éditeur 2 Bad Design leurs craintes d'une stigmatisation dans la vraie vie de l'agresseur virtuel. Une opinion pas partagée par tous les internautes, même Hongrois : comme quoi, ils ne pensent pas tous pareil ceux-là. Il n'empêche que le débat s'est prolongé dans les médias : à la télévision et dans la presse spécialisée, GameStar, le plus gros magazine JV de Hongrie ayant décerné au jeu son prix Citron.


Droit au politiquement incorrect
Les développeurs ont choisi de répondre à cette mini-polémique en réclamant le droit au politiquement incorrect et en prenant pour exemple les nombreux jeux dans lesquels les Américains se battent contre les Allemands ou les Japonais sans que ceux-ci crient au scandale. Une défense dont on vous laissera juger de la pertinence, qui donne lieu  à cette sortie d'un des membres de l'équipe, Johnny B." peut-être que ces gens-là ont mieux à faire ou au moins qu'ils ont suffisamment confiance en eux pour ne pas se sentir offensés par des choses aussi insignifiantes ".

Romanians in space small  Romanians in space small  Romanians in space small

Sur la fin, il fait preuve de plus d'humour en demandant à ses " chers voisins hongrois " de " continuer à jurer dans leur langue, parce que nous [les développeurs] avons besoin de lignes de dialogue en hongrois, et avons jusque-là dû user des services d'un volontaire pour les écrire. "
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]