Le Royaume-Uni publie la liste des anciens esclaves noirs

Le par  |  17 commentaire(s)
ancestry.co.uk frontpage (Small)

Le site web anglais Ancestry.

Ancestry co uk frontpage smallLe site web anglais Ancestry.co.uk a en effet mis en ligne 100,000 noms d'esclaves ramenés des Barbades dont les noms avaient été enregistrés en 1834 dans la colonie anglaise.


Un lourd passé
D'ici décembre, le site devrait contenir les noms de trois millions d'esclaves en provenance de 700 registres de 23 colonies britanniques, allant de l'Afrique du Sud au Sri lanka, sur une période de temps allant de 1812 à 1834.

Les membres du site peuvent chercher gratuitement des informations à propos de leurs ancêtres, en entrant simplement leurs noms et prénoms, et le lieu où ils avaient été mis en esclavage durant la période de temps indiquée plus haut.

Simon Ziviani, le porteparole du site explique que " nous sommes résolus à apporter et mettre en ligne le plus de documents de qualité historique possible, et ceci devrait être d'un intérêt certain à une vaste population de gens versés dans l'étude de l'histoire des noirs, ou qui sont eux-mêmes de descendance d'anciens esclaves ".

L'esclavage avait été aboli en Angleterre en 1807 (27 avril 1848 pour la France), mais n'a été arreté dans les colonies qu'en 1834, et des documents officiels avaient été gardés des esclaves enregistrés tous les trois ans après 1807, avec le premier registre datant de 1812.

De nos jours, deux pourcents de la population anglaise, qui compte 60 millions d'habitants, sont noirs, et la majorité ont des ancêtres qui furent des esclaves, selon les gérants du site.

" Les registres contiennent une pièce maîtresse du puzzle pour tous ceux qui veulent trouver la vérité à propos de leurs ancêtres " a d'ailleurs déclaré Mia Morris, fondatrice du site internet Blackhistory-month.co.uk .

Il est cependant à noter que l'intégralité de la communauté noire d'Angleterre n'est pas enchantée par cette initiative, qui a des lacunes. En effet, Eroll Walters, le directeur par interim de l'organisation Black Londoners Forum, un lobby destiné à l'amélioration des relations avec les minorités ethniques de Londres, pense que ce site " est une insulte aux esclaves qui furent jetés par dessus-bord lors des voyages, du fait que ce site ne contienne pas toutes les données définitives sur tous les esclaves ".

Il a cependant tempéré ses propos en disant que c'était " une bonne idée, mais qu'ils n'ont pas su la mener jusqu'au bout, et qu'ils [les gérants du site ancestry.co.uk] devraient combler les lacunes existantes ".

Ce site suit la célébration nationale qui eut lieu en février du bi-centenaire de l'abolition de l'esclavage par les Anglais.

A quand un tel site de nôtre côté de la Manche' Notre pays à aussi certainement de tels registres, qui pourraient aider à rafraîchir un peu les mémoires alors même que la question de la population noire en France n'est pas toujours bien traitée, à l'école ou dans l'espace public.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #167374
L'esclavage a été de tout temps pratiqué par de nombreux pays au détriment de toutes les races (noirs, blancs, jaunes, etc...)
Pourquoi on ne dénonce que ceux qui sont riches de nos jours ' (France, Angleterre, USA, etc...)
Des fois que les descendants d'esclaves puissent récupérer des sous pour préjudices sur leurs ancêtres...
Pour rappel l'esclavage a été pratiqué à grande échelle par les Empires Romain et Ottoman, la Chine, les pays Arabes et même par des pays noirs
Il faut donc dénoncer tout le monde ou personne !
Le #167378
Oui mais là on parle de l'histoire "récente". D'ailleurs, l'esclavage existe encore dans certains pays d'Afrique noire, arabes et asiatiques...
Le #167379
Salut à tous !

kid_cisco : tu as raison sur le fond. Mais il n'en reste pas moins que les pays riches s'affirment souvent en tant que véritables donneurs de leçons pour le reste du Monde, hurlant leur amour de la Démocratie et des droits de l'Homme à tous ces barbares inconsistants.
Bref, je trouve que ça fait du bien de nous mettre un peu notre nez dans notre propre merde de temps à autres.

L'humilité, ça s'apprend.

Sinon, j'ai un peu de mal à comprendre la réaction de Mr Eroll Walters. A la place des auteurs du site, j'aurais vraiment trouvé cela insultant et de mauvais goût. Je trouve que leur démarche est tout simplement impressionnante d'humanité.
Mais je n'ai sans doute pas tous les éléments.
Le #167380
La traite des noirs en Afrique a été possible par le commerce que se livraient entre elles les tribus africaines avant la colonisation par les pays européens (Grande Bretagne, France, Espagne, Portugal, Italie, Allemagne) ainsi que l'empire ottoman.
Certains pays d'Afrique ont pratiqué l'esclavage jusqu'au début des années 80.
Le #167384
Tilt56 : @ Par contre toi ta connerie elle perdure et j'ai comme la certitude qu'elle n'est pas prete de s'eteindre !
Le #167392
DontShootMe @ tu peut develloper pourquoi tu dit cela car j'ai pas compris ''' merci
Le #167393
@ DontShootMe : avant de sortir que les autres racontent des conneries, tu ferais mieux de te documenter un peu...

Y'a des cas où les peuples ont été exterminés et réduit en esclavages, des cas où les pays ont été colonisé (sans massacres, mais avec esclavages), mais aussi de nombreux cas de pays "comptoirs": pas du tout colonisés (ou alors beaucoup plus tard) car pas assez intéressants, mais dans lesquels les petits blancs venaient se fournir en esclaves noirs fournis par les ethnies "concurrentes" (et ces "querelles" entre ethnies sont loin d'être finies, encore aujourd'hui, la plupart des massacres et guerres civiles en afrique noire ont pour origines ces "différents".)

La traite des noirs, c'est pas les méchants blancs contre les gentils noirs. Il y avaient aussi énormément de noirs impliqués, qui voyaient la un bon moyen de se faire de l'argent tout en se débarrassant des autres ethnies.
Le #167397
Tilt56
c'est pas parce que des noirs on pu profiter du commerce engendré par l'esclavagisme que cela exonère l'occident de ça responsabilité flagrante et majeur dans l'esclavage du 19eme siècle.
Faut arrêté trouver des excuses ou des boucs émissaires, l'occident a été l'unique bénéficiaires et responsable de l'esclavage de cette période.
Le #167436
Personnellement je suis né en 1983 (150 ans après l'abolition de l'esclavage) dans une ancienne colonie française, où il est arrivé que je me fasse traiter d'esclavagiste par des noirs simplement parce que j'étais blanc ; aujourd'hui je sors avec une juive qui n'a pas été déportée et dont les parents et grand-parents n'ont pas pu être embêtés par les miens, dans la mesure où ils sont malgaches et/ou réunionnais.

A ce titre, je ne me sens coupable ni pour les noirs, ni pour les juifs, ni pour les autres, sans toutefois les oublier.

Mais j'admire votre capacité à vous créer des tortures mentales au sujet de choses qui ne vous concernent ni de près ni de loin, que ce soit dans l'espace ou dans le temps.

J'ai envie de dire que vous faites dans ce qu'on appelle le "bon sentiment", voire une certaine forme masquée de populisme.
Le #167438
"La traite des noirs, c'est pas les méchants blancs contre les gentils noirs. Il y avaient aussi énormément de noirs impliqués, qui voyaient la un bon moyen de se faire de l'argent tout en se débarrassant des autres ethnies."

Faites comme Chitzitoune, ouvrez d'autres bouquins que FHM de temps en temps.

@zmed : tu m'as l'air bien impliqué dans le combat anti-tout ; les chinois et les indiens sont réduits en esclavage en ce moment même à moins de 7000 km de Paris : veux-tu un billet A/R pour Dubai ou Abu Dhabi, pour aller gueuler sur les émirs ' Méfie-toi, ils sont plutôt arabes et plus empreints à te foutre en taule plutôt qu'à s'excuser.

Mais après, c'est une question de courage, hein.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]