Estimation : 20 000 Nexus One vendus la première semaine

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Flurry
Google Nexus One 07

Flurry, société proposant des outils analytiques mobiles aux développeurs d'applications, estime qu'il s'est vendu 20 000 smartphones Nexus One durant sa première semaine de commercialisation.

Google Nexus One 07Le smartphone Nexus One a occupé la presse spécialisée et générale pendant tout le mois de décembre 2009 avant son officialisation le 5 janvier dernier. Entre rumeurs et fuites, le terminal a beaucoup fait parler de lui avant son lancement et presque autant après.

Inaugurant une catégorie dite de " superphones ", voulant allier puissance et ergonomie, le Nexus est aussi caractérisé par une distribution directe par Google, une première dans son genre et qui interroge sur le modèle économique suivi par le géant de la recherche.

Avec un prix de vente de 530 dollars nu ou 180 dollars avec un forfait sur deux ans chez T-Mobile, le prix du terminal n'est pas sensiblement différent de l'offre du marché. Après une semaine de commercialisation, y a-t-il un effet Google sur les ventes du Nexus One ?


Un modèle de distribution particulier
Pour la société Flurry, spécialisée dans les outils d'analyse mobiles et suivant les statistiques de 10 000 applications sur iPhone et Android, la réponse est non. Elle affirme être en mesure de suivre les 4/5 des terminaux du marché, produisant 25 millions de sessions utilisateurs par jour et de pouvoir évaluer l'apparition de nouveaux terminaux.

Nexus One estimation Flurry

A partir de ces données, Flurry a estimé que les ventes de smartphones Nexus One ont représenté un volume de 20 000 unités au bout de la première semaine de commercialisation, soit beaucoup moins que d'autres terminaux très médiatisés.

Elle compare ce résultat à celui correspondant au HTC Magic ( MyTouch aux Etats-Unis ), qui a fait 60 000 ventes la première semaine, au Motorola Droid ( 250 000 ventes ) ou encore à l' iPhone 3Gs, vendu à 1,6 million d'exemplaires en une semaine ( mais lancé dans 8 pays ).

Pour Flurry, il s'est créé un décalage entre les attentes avant l'annonce, intensifiées par le buzz, et la réalité, une fois le terminal officialisé. Certes, le produit présente des fonctionnalités intéressantes, notamment les commandes vocales étendues, mais cela n'a pas suffi à créer le facteur différenciant par rapport aux autres terminaux du marché.


Une stratégie de vente atypique
De plus, la stratégie de distribution suivie par Google est particulière. Là où l'opérateur Verizon a dépensé sans compter en marketing pour le lancement du Droid ( 100 millions de dollars ), le géant de la recherche a choisi de commercialiser directement le Nexus One depuis son site et de se passer  en grande partie du soutien des opérateurs.

Le lancement décalé après les fêtes de fin d'année, pour éviter une concurrence directe avec ses propres clients, n'est pas non plus forcément le meilleur moment pour réussir de bonnes ventes.  Enfin, le prix de 530 dollars nu n'aide pas à écouler facilement le smartphone.

Est-ce pour autant un échec pour Google ? Pas forcément puisqu'il s'agit là surtout de se positionner comme distributeur tout en essayant de ne pas trop empiéter sur le terrain des opérateurs et des fabricants, tout en leur faisant tout de même un peu d'ombre.

Il ne faut pas oublier non plus que les stratégies de Google se jouent souvent en plusieurs coups et sur le long terme, une apparition sur un marché pouvant n'être que le prélude d'un modèle économique plus abouti.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #577791
J'comprend pas en quoi le tarif de 530USD nu serait un probleme.... un iphone se vent plus de 700USD !!!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]