Russie et Internet : une liste noire unifiée

Le par  |  1 commentaire(s)
http

Un projet de loi en Russie vise à créer une liste noire unifiée pour bloquer l'accès aux sites pornographiques interdits, faisant l'apologie du suicide et véhiculant des idées extrémistes.

L'agence russe d'information internationale RIA Novosti rapporte qu'un projet de loi controversé a été soumis à la Douma ( chambre basse du Parlement de Russie ). Il prévoit l'établissement d'une liste noire numérique unifiée.

Cette liste noire aura pour but de bloquer l'accès à tous les sites contenant de la pornographie interdite, de l'information de promotion d'usage de drogues, du suicide ou encore véhiculant des idées extrémistes.

De tels contenus pourront être directement ajoutés à la liste noire qui sera gérée par une agence fédérale nommée par le gouvernement. Pour d'autres contenus, ils devront d'abord faire l'objet d'une décision de justice.

httpAprès découverte d'un contenu interdit, le propriétaire d'un site aura 24 heures pour répondre à une notification. Si ce n'est pas le cas, l'hébergeur devra supprimer le contenu en question. À défaut, le site entrera dans la liste noire.

Pour les partisans du texte, il s'agit avant tout d'œuvrer en faveur de la protection des enfants en écartant tout contenu nocif pour eux. Mais le texte soulève bien évidemment des inquiétudes quant à une censure de l'Internet russe, certains allant jusqu'à parler d'un début de Great Firewall sur le modèle chinois.

Complément d'information
  • Russie : un blocage irrévocable des sites après deux infractions
    La Russie a pour réputation de se montrer particulièrement sévère et punitive avec les internautes qui vont à l'encontre des lourdes législations en vigueur dans le pays. Et une nouvelle loi ne devrait pas arranger les choses : elle ...
  • Russie : une liste noire de sites Web
    En Russie, une liste noire de sites Web à bloquer a été mise en place. Elle signale les sites contenant de la pédopornographie, de l'information de promotion d'usage de drogues. RSF dénonce néanmoins une loi liberticide.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #983851
Mouais ... Plutôt que de s'occuper des yeux de leurs citoyens sur ce sujet ils feraient mieux de se bouger le popotin pour trouver ces serveurs bulletproof qui résistent encore et toujours aux ban et qui servent de tremplin-relais à une grande partie des spams et autres saloperies qui passent sur le net ...

Ca rendrait service à toute la planète ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]