La Russie devrait poursuivre les auteurs du trojan Pinch

Le par  |  1 commentaire(s)
trojan (Small)

Les Russes pourraient prochainement poursuivre en justice les auteurs du cheval de Troie ( trojan ) dénommé Pinch, un programme malveillant facile à utiliser et spécialisé dans le vol de diverses données.

Trojan smallSelon un billet posté sur son blogue par le vendeur de solutions de sécurité Kaspersky, Nikolay Patrushev, directeur des services de sécurité russes, a indiqué cette semaine que la police avait découvert l'identité des auteurs du trojan Pinch et qu'ils allaient probablement être poursuivis en justice.

Kaspersky a ajouté que l'arrestation des auteurs de Pinch, identifiés comme étant les pseudonymes Ermishkin et Farkhutdinov, était similaire à la traque de l'allemand Sven Jaschan en 2005. Ce dernier avait créé NetSky et Sasser, deux virus très nuisibles ayant fait le tour du monde.

Pour ce qui est de Pinch, " il est impossible d'estimer les pertes financières qu'il a causées durant des années car ce trojan vient juste d'être découvert ", a ajouté l'éditeur russe. Le plus grave est sans doute la commercialisation de ce logiciel personnalisable selon les besoins de l'acheteur à qui il était offert un service de support. D'après Kaspersky, cela montre une fois encore l'avènement de plus en plus grandissant d'un marché souterrain des logiciels malveillants.

Du coup, des centaines de versions de Pinch, livré en anglais et en russe, circulent sur Internet. Kaspersky a recensé environ 4 000 variantes de ce cheval de Troie. Dans la plupart des cas, le noyau dur du programme reste cependant intouché tandis que d'autres aspects de l'application ont été retouchés afin d'éviter les logiciels de protection informatique. Du côté de F-Secure, on rajoute que Pinch propose une interface utilisateur hautement aboutie qui peut être utilisée pour lister des informations volées sur d'autres ordinateurs.

Pinch est capable de voler des mots de passe informatiques et autres données enregistrées dans les navigateurs Opera, Firefox et Internet Explorer. Il sait également prendre des captures d'écran à l'insu de l'utilisateur. Il peut enfin être personnalisé afin de mettre en place un botnet ( un réseau d'ordinateurs zombies ) permettant de décupler la force de frappe du logiciel, notamment via le spam et autres techniques d'attaques informatiques.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #193658
Il me semble qu'il n'y ait que le café que ce trojan ne sache pas faire ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]