La SACEM veut réduire au silence allofmp3 et mp3sugar.com

Le par  |  16 commentaire(s)
allofmp3

Toujours sous couvert de défense des droits d'auteur, après être parvenue à la fermeture temporaire voire définitive des sites BlogMusik.

Toujours sous couvert de défense des droits d'auteur, après être parvenue à la fermeture temporaire voire définitive des sites BlogMusik.net et plus récemment RadioBlogClub (diffusion gratuite en streaming de milliers de titres), la société civile qui les gère en France s'en prend désormais à deux autres sites, en l'occurrence mp3sugar.com et le très polémique allofmp3.com. Des sites où il est possible de se procurer de la musique numérique à des prix défiants toute concurrence.


Et l'on reparle de allofmp3
Dans un communiqué de presse, la SACEM* vient ainsi d'annoncer qu'avec la SDRM*, elles avaient entamé une procédure judiciaire en vue de protéger les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique concernant la diffusion illicite de leurs oeuvres sur les deux sites précédemment cités et établis en Russie mais également accessibles en France : " Ces sites mettent à la disposition du public un très grand nombre d'oeuvres musicales des répertoires français et étrangers moyennant le paiement d'une somme dérisoire en contrepartie du téléchargement de celles-ci. "

La SACEM et la SDRM indiquent avoir saisi le Tribunal de Grande Instance de Nanterre pour mettre un terme à ces activités illégales tout en obtenant la réparation du préjudice subi par les ayants droits.

Pas question toutefois d'effrayer l'audionaute sur le devenir de l'offre pleinement légale de téléchargement musical car il s'agit ici de site opérant sans aucune autorisation valable selon la SACEM qui précise : " Les créateurs et éditeurs sont conscients que l’avenir de la musique enregistrée passe par le numérique. Les oeuvres doivent donc être diffusées dans un espace le plus large possible dans le respect des droits qui permettent aux auteurs et compositeurs de continuer de créer. "

* SACEM : Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique .
* SDRM : Société pour l’administration du Droit de Reproduction Mécanique.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #161326
blablabla qui veut dire on veut pas perdre notre monoploe sur la gestion
Le #161327
Bin bin... Ils sont déchainés en ce moment à la SACEM... <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" />
Le #161331
et on continue notre descente aux enfers..
Le #161334
il y a descente aux enfers seulement si tu voles la musique que tu écoutes !

Pour ma part je n'achètes plus de CD depuis 2003, je ne vole pas ... j'écoute la radio.
Quand on refuse un système, faut pas le nourrir ...
Le #161343
"...moyennant le paiement d'une somme dérisoire..."
Il ne suffit donc pas de payer, mais bien de payer plus
Où est inscrit dans la loi un montant minimum '
Le #161344
En même temps, 2,5 $ en moyenne par album, il y a forcément un loup quelque part.

Le problème de ces sites c'est qu'ils appliquent les droits d'auteurs spécifiques à la Russie, qui sont loin d'être identiques aux pays européens et américains.

Là, il ne s'agit pas de flouer les maisons de disques mais bien les artistes eux-mêmes et ça c'est vraiment préjudiciable.

Je suis le premier à protester contre les DRM et le prix exhorbitant des CD, mais là il ne s'agit pas de se battre contre le systeme des majors mais bien de défendre les artistes et leur créativité.
Le #161345
mp3sugar.com ' Je ne connaissais pas . Merci la Sacem pour l'info, j'y coure
Le #161347
Question, que peuvent faire, d'un point de vue juridique, des institutions françaises contre des sites russes hébergés en Russie '
Le #161360
vous avez vu les locaux de la SACEM ' le super luxe ça coute , ça demande de l'entretien , alors forcément il faut racketter pour continuer à vivre luxueusement.
Le #161362
La SACEM sert la soupe aux meilleurs vendeurs de disques, ceux ci s'inquietant de voir leur revenu baisser un peu.
Ils pourraient demander aux Artic Monkeys ou même à Lorie et Kamini leur avis sur tout cela, si internet les a desservi...
Les artistes galerent quand même un peu moins qu'avant pour se produire et se faire connaitre, qu'on arrete avec cette tirade du petit artiste floué, lui, il a besoin de buzz, de DL gratuit, du P2P etc etc
Internet ne nuit pas à la création. La SACEM, n'ayant rien vu venir, ou ne voulant tout simplement pas agir en réformant aussi son propre système, nous plante devant les grandes man?uvres. Nous voyons bien où passent les droits d'auteurs; en actions judiciaires totalement illusoire. A cela on rajoute la taxe sur les DD externes, les clefs USB ... Quand on voit 2 news comme ça dans la journée, on a pas envie de défendre la SACEM...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]