Galaxy S6 : beaucoup de composants Samsung à bord en plus de l'Exynos 7420

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Chipworks
Galaxy S6

Avec la disponibilité du Galaxy S6 arrivent les premiers désossages en règle du smartphone pour en découvrir les entrailles...qui sont confites de composants électroniques directement fournis par le groupe coréen.

En annonçant la perte d'un gros client en fin d'année 2014, le groupe Qualcomm n'a pas peut-être pas seulement perdu le contrat sur le processeur du Galaxy S6. L'inspection des composants du nouveau smartphone de référence par Chipworks suggère que le géant coréen a massivement utilisé les éléments de sa branche semiconducteur.

Il y a bien sûr le processeur Exynos 7420 octocore 64-Bit, que Samsung a préféré au SnapDragon 810, mais il y a également le modem 4G, identifié comme un modèle Samsung Shannon 333, avec les composants RF et les circuits de gestion de l'énergie également fournis par le groupe coréen.

Galaxy S6

Autant d'éléments que le groupe Qualcomm fournissait en même temps que sa plate-forme matérielle SnapDragon et que Samsung a fait le choix de remplacer. Mais ce ne sont pas les seuls postes où les composants de Samsung ont trouvé place.

A bord du Galaxy S6 testé, on trouve aussi de la RAM LPDDR4 Samsung, de la mémoire flash NAND Samsung, une puce de traitement d'image Samsung, un module WiFi Samsung ou encore une puce NFC qui semble bien provenir du groupe coréen.

Exynos 7420

On trouve par ailleurs les fournisseurs habituels Broadcom pour le GPS, Invensense pour les accéléromètres et le gyroscope, Texas Instruments pour la recharge sans fil, Wolfson pour l'audio ou encore STMicroelectronics pour le contrôleur d'écran tactile.

Pour le processeur Exynos 7420, Chipworks confirme la gravure 14 nm FinFET mais l'attribue possiblement au partenaire GlobalFoundries pour sa fabrication, plutôt qu'une production par Samsung en Corée ou aux Etats-Unis.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1838660
d'un autre coté, c'était plutôt étrange comme situation...

"on fabrique des composants, mais on utilise ceux des concurrents...". Pas facile comme argument de vente... "j'vous assure monsieur, ils sont fiables, c'est juste qu'on préfère la concurrence..."

C'est un peu comme si le directeur de Renault roulait en Citroën... Pas crédible...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]