Logiciels : SAP recrute des autistes

Le par  |  5 commentaire(s)
SAP-Specialisterne

Après le succès de projets pilotes, le géant allemand du logiciel a annoncé que d'ici 2020, 1 % de ses employés pourraient être des personnes atteintes d'autisme.

À l'échelle mondiale, SAP va collaborer avec l'entreprise danoise Specialisterne pour employer des personnes souffrant d'autisme. Elles occuperont des postes de testeurs de logiciels, programmateurs et spécialistes dans l'assurance qualité des données.

SAP-SpecialisterneLe géant allemand du logiciel indique que 1 % de la population mondiale est atteinte d'autisme. De manière symbolique, il envisage ainsi que d'ici 2020, 1 % de ses employées seront des personnes atteintes d'autisme.

Cette annonce fait suite à des projets pilotes qui ont été menés en Inde et en Irlande. En Inde, SAP Labs a engagé six personnes autistes en tant que testeurs de logiciels pour les applications SAP Business Suite.

SAP parle d'un impact positif. " L'équipe a augmenté sa productivité et sa cohésion dans des domaines clés ". En Irlande, ce sont cinq autistes qui vont être engagés cette année. Cette politique du groupe sera appliquée dès 2013 aux États-Unis, Canada et en Allemagne.

L'éditeur allemand explique voir dans l'emploi d'autistes un " avantage compétitif potentiel " de mettre à profit certains de leurs " talents uniques ". Des talents - comme la mémoire photographique d'un employé en Inde - qui semblent donc particulièrement adaptés dans le domaine des tests de logiciels et de la programmation.

Cela fait aussi penser au syndrome d'Asperger pour des autistes de haut niveau. Un syndrome dont est atteint le célèbre hacker britannique Gary McKinnon. Accusé de s'être introduit dans les réseaux informatiques de la NASA et du Pentagone, ledit Solo a finalement échappé à une extradition vers les États-Unis.

Toutefois, il existe plusieurs formes d'autisme avec une gravité plus ou moins grande.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1325792
C'est une excellente chose Généralement ces personnes développent des capacités intellectuelles hors du commun. C'est la "passerelle sociologique" qui pose un souci mais quand on sait y faire, leur intégration est tout à fait possible. Il reste à espérer qu'il n'y aura pas "dol" dans la rémunération de ces personnes ou dans leurs conditions de travail et que l'encadrement sera à la hauteur.
Le #1325982
fantastique info l’esclavagisme moderne dévoilé au grand jour
Le #1326022

C'est beau l'altruisme dans le monde du travail

Le code du travail français impose déjà un quota d'employés handi ( incluant de fait les autistes ) dans nos entreprises : 6% des salariés dans les boites de + de 20 salariés.

On accepte le fauteuil roulant uniquement si le cerveau qui l'accompagne est en excellent état de fonctionnement , on accepte éventuellement à la maintenance ou cachés dans un placard des déficients auditifs ou des personnes munies de lentilles de télescopes à la place de lunettes.

Pour les autres , c'est le CAT ou rien.

Ah si , il reste le téléthon pour nous attendrir et faire vivre grassement nos chercheurs qui n'ont pas émigré.
Le #1326422
il sont en retard d'un wagon , dans ma boite cela fait déjà un bail que les responsables de l'informatique sont des autistes .

Le #1326472
_OvO_ a écrit :

il sont en retard d'un wagon , dans ma boite cela fait déjà un bail que les responsables de l'informatique sont des autistes .


'tain, là tu m'en bouches un coin : je croyais que TOUS les informaticiens étaient des autistes !! OK je sors !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]