Saut supersonique : Baumgartner plus vite mais moins haut

Le par  |  17 commentaire(s)
Saut-supersonique

L'Autrichien Felix Baumgartner reste le premier homme a avoir franchi le mur du son en chute libre. Les données du record ont toutefois été révisées.

Le 14 octobre 2012, Felix Baumgartner s'est jeté d'une capsule spatiale placée à la frontière de l'espace par un immense ballon gonflé à l'hélium. Un événement qui a tenu en haleine le Web avec une retransmission en direct.

Le saut en parachute de près de neuf minutes - dont 4'20'' en chute libre - de l'ancien militaire autrichien s'est passé sans encombre. Sain et sauf, ses deux pieds ont touché le désert du Nouveau Mexique.

Baumgartner-sautLes données de l'exploit de Felix Baumgartner ont finalement été révisées après analyse. Il a sauté de moins haut que prévu, soit 38 969,4 mètres et non 39 045 mètres. Par contre, il a été 15 km/h plus vite et a atteint Mach 1.25 ( 1 357,6 km/h ) alors que l'estimation initiale était de Mach 1.24 ( 1 342,8 km/h ).

Un Colonel de l'US Air Force, Joe Kittinger, détenait l'ancien record. En 1960, il avait effectué un saut en chute libre en s'élançant d'un ballon en hélium à 31 333 mètres d'altitude. Il n'avait par contre pas franchi le mur du son.

Pour l'équipe de la mission, le saut supersonique de Baumgartner va au-delà d'une simple cascade :

" C'est une percée essentielle pour l'industrie aérospatiale qui cherche des réponses à des questions pour l'évacuation des passagers et d'un équipage dans des situations d'urgence, particulièrement avec les voyages spatiaux commerciaux à l'horizon. "

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1184542
"C'est une percée essentielle pour l'industrie aérospatiale qui cherche des réponses à des questions pour l'évacuation des passagers et d'un équipage dans des situations d'urgence, particulièrement avec les voyages spatiaux commerciaux à l'horizon."

Le premier en bas a gagné
Le #1184572
Révisé les données à la hausse ou à la baisse, importe peu....
Il a sauté d'une altitude phénoménale, et revoir les chiffres avec un si faible écart ne change pas grand chose.

Le #1184612
Ca reste un exploit qui nécessite de fameuses "baloches" pour le réaliser Encore bravo Félix, t'as assuré !
Le #1184652
Une sacrée performance ce saut encore bravo.
Le #1184662
Une des chaines de la TNT ou du cable (je ne sais plus) a diffusé une emission sur toute l'epopée.
De la naissance du projet jusqu'au saut, un exploit vraiment plus complexe a atteindre qu'il n'y parait.
Du grand travail, respect !
Le #1184702
Battlefield4 a écrit :

"C'est une percée essentielle pour l'industrie aérospatiale qui cherche des réponses à des questions pour l'évacuation des passagers et d'un équipage dans des situations d'urgence, particulièrement avec les voyages spatiaux commerciaux à l'horizon."

Le premier en bas a gagné


Avant d'envisager des situations d'urgences en cas de couac pour les futures voyages spatiaux, je me contenterais d'une situation d'urgence en cas de crash d'un avion sur les lignes régulières car actuellement, si un avion (boeing, airbus et autre) à un problème, t'a 99 % de chance de pas t'en sortir....
Le #1184712
strangedoe a écrit :

Battlefield4 a écrit :

"C'est une percée essentielle pour l'industrie aérospatiale qui cherche des réponses à des questions pour l'évacuation des passagers et d'un équipage dans des situations d'urgence, particulièrement avec les voyages spatiaux commerciaux à l'horizon."

Le premier en bas a gagné


Avant d'envisager des situations d'urgences en cas de couac pour les futures voyages spatiaux, je me contenterais d'une situation d'urgence en cas de crash d'un avion sur les lignes régulières car actuellement, si un avion (boeing, airbus et autre) à un problème, t'a 99 % de chance de pas t'en sortir....


En réalité nettement plus que ça.
La première idée qui nous vient à l'esprit lors d'un voyage en avion c'est "peu probable que l'avion se crash mais s'il se crash, c'est fini", sauf qu'il y a des statistiques qui ont été faites et même lors d'un crash, il est largement possible de s'en sortir (si on oublie des conditions désastreuses comme être au milieu de l'océan pacifique par exemple)
Le #1184822
Un exploit, il faut relativiser, en 1960 avec Joe Kittinger c'est un vrai exploit, la technique de l'époque était rudimentaire, à l'époque ça pouvait-être un voyage sans retour.... un pionnier, personne ne l'avait réalisée.
Pour le cas de l'exploit de Felix Baumgartner, oui il a franchi le mur du son, il a sauté plus haut, mais ça reste une copie du saut de Joe Kittinger.
Certains, ne vont pas être d'accord avec moi, j'en suis désolé.... mais dans contexte de 1960 vs 2012, la technologie était très différentes.....
Alors il y a une interrogation, en quelle année le vrai exploit à eu lieu 1960 ou 2012....
Felix Baumgartner réalise juste une évolution de la technique dans les sauts à trés haute altitude et rien de plus.....
Le #1184852
vince45 a écrit :

Un exploit, il faut relativiser, en 1960 avec Joe Kittinger c'est un vrai exploit, la technique de l'époque était rudimentaire, à l'époque ça pouvait-être un voyage sans retour.... un pionnier, personne ne l'avait réalisée.
Pour le cas de l'exploit de Felix Baumgartner, oui il a franchi le mur du son, il a sauté plus haut, mais ça reste une copie du saut de Joe Kittinger.
Certains, ne vont pas être d'accord avec moi, j'en suis désolé.... mais dans contexte de 1960 vs 2012, la technologie était très différentes.....
Alors il y a une interrogation, en quelle année le vrai exploit à eu lieu 1960 ou 2012....
Felix Baumgartner réalise juste une évolution de la technique dans les sauts à trés haute altitude et rien de plus.....


Ce qui est à relativiser, c'est ton avis face au courage de ce type ... Mais bon ... La critique est aisée mais l'art est difficile.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1184972
Ulysse2K a écrit :

vince45 a écrit :

Un exploit, il faut relativiser, en 1960 avec Joe Kittinger c'est un vrai exploit, la technique de l'époque était rudimentaire, à l'époque ça pouvait-être un voyage sans retour.... un pionnier, personne ne l'avait réalisée.
Pour le cas de l'exploit de Felix Baumgartner, oui il a franchi le mur du son, il a sauté plus haut, mais ça reste une copie du saut de Joe Kittinger.
Certains, ne vont pas être d'accord avec moi, j'en suis désolé.... mais dans contexte de 1960 vs 2012, la technologie était très différentes.....
Alors il y a une interrogation, en quelle année le vrai exploit à eu lieu 1960 ou 2012....
Felix Baumgartner réalise juste une évolution de la technique dans les sauts à trés haute altitude et rien de plus.....


Ce qui est à relativiser, c'est ton avis face au courage de ce type ... Mais bon ... La critique est aisée mais l'art est difficile.


Ca n'en reste pas moins largement moins risqué qu'à l'époque... En 1960 on avait à peine commencé à envoyer des Sputnik, et je suis même pas sûr qu'on avait déjà envoyé un humain à plus de 30 km d'altitude. En 2012 on est plus de 40 ans après Armstrong sur la Lune, on a des PC capables de calculer des milliers de simulations du saut rapidement, on a l'expérience de tous plein de voyages spatiaux... Alors oui le risque n'est pas vraiment comparable entre ces 2 sauts. Je dirais même que la seule chose de comparable entre ces 2 sauts est leur hauteur...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]