Comparatif de logiciels de sauvegarde système

Le par  |  4 commentaire(s)
Pour le stockage d’une image, il est vivement recommandé d’utiliser un support de stockage externe. Vous aurez le choix entre utiliser un support amovible de type cd-rom, dvd-rom/ram, zip, jaz, l’image pouvant être segmenté sur plusieurs disques. Toutefois, la taille d’une image atteignant très facilement plusieurs giga-octets, vous risquez de vous retrouvez avec une multitude de disques à portée de mains. Peu pratique, notamment lorsque vous effectuez vos opérations de sauvegarde régulièrement ou lorsque vous stockez plusieurs images.


Ext_Drive
Par mesure de prudence, il est recommandé de stocker ses images de sauvegarde
sur un disque autre que celui contenant votre système et vos données.
Le disque dur externe, ou un disque dur interne dédié à la sauvegarde
représentent une des solutions les plus sûres.


Mais on peut également utiliser un deuxième disque dur, qu’il soit interne ou externe. Voire un serveur FTP suivant le logiciel de sauvegarde utilisé. Ces deux derniers supports présentant l’avantage de permettre le stockage de plusieurs images.
Reste une question de taille. Quand créer l’image de sauvegarde '

Il n’existe pas réellement d’instant miracle, et les avis divergent beaucoup à ce sujet. Pour notre part, il nous semble judicieux de créer une première image une fois le système d’exploitation entièrement installé. Ce qui comprend les éventuelles mises à jour, les applications tierces, le paramétrage complet. Avec pour finir le nettoyage du disque (fichiers temporaires, corbeille, etc.), l’analyse complète du système pour être certain d’être en présence d’un système sain et stable. Sans oublier, la défragmentation qui, pour rappel, permet d’organiser les fichiers du disque et de réduire le temps nécessaire à la création de l’image.



Bluray VS hdDVD-701294
Limité à 4,7 Go par couche, le DVD est devenu un support de sauvegarde peu confortable.
Tout dépend bien sûr de la taille du système et des données à sauvegarder, mais les
supports HD-DVD et BluRay pourraient bien changer les choses...
une fois qu'ils seront plus abordables pour les particuliers.


L’idéal par mesure de sécurité est de stocker deux images, surtout si vous envisagez d’utiliser la sauvegarde incrémentale qui reste une méthode risquée. Cela permet en outre de garder une image complète saine, en plus d’utiliser la sauvegarde incrémentale. En cas de problème vous disposerez d’une image saine pour restaurer votre disque.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #170219
J'étais utilisateur de Ghost (devenu Norton save&restore), et j'ai découvert Acronis TrueImage 10. C'est une pure merveille : une fois paramétré, vous ne vous occupez plus de rien : vos sauvegardes démarrent toutes seules, et gèrent elles-mêmes la suppression des versions les plus anciennes anciennes pour se faire de la place ! Quelques lacunes mineures, mais sans incidence sur la qualité des sauvegardes.
JE RECOMMANDE CE LOGICIEL avec 5 étoiles !
<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" /> <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" /> <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" /> <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" /> <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #170259
Moi, je préfère Paragon Drive Backup - je peux toujours être sûr de résultat! J'ai utilisé Acronis autrefois, mais j'ai changé d'avis quand il n'a pas réussi à restaurer mon système à partir de l'archive de sauvegarde En tout cas, j'ai beaucoup aimé cet article, c'est vraiment détaillé et objectif. Merci à l'auteur!
Le #170261
Bonjour

Depuis 2 ans, et après la désastreuse version 9.0 de Ghost qui imposait d'utiliser en supplément la version 2003 pour pouvoir effectuer des opérations sur les systèmes d'exploitations tels que 98, nous avons fait le choix d'Acronis après en avoir testé la version grand public Disk Expert de Micro Application.

Cependant, nous avons été rapidement confronté à un obstacle de taille pour nos opérations de déploiement. Elles dépassent largement le cadre de simples restaurations. Notre environnement étant sensible, nous avons du envisager les possibilités de crash matériel et l'éventualité d'une restauration de système intervenant sur un matériel très différent du matériel sauvegardé (disque dur, carte mère...).

J'ai très souvent surveillé les tests de logiciels de sauvegarde et clonage et je désespère d'y trouver les conseils de circonstance concernant les obstacles dus à la couche d'abstraction matérielle (HAL ou Hardware Abstract Layer) qui provoquent très souvent avec 2000 et XP l'impossibilité de redémarrer après restauration. Le très classique message "Unaccessible Boot Device" sur fond d'écran bleu s'affiche alors.

Cette situation impose l'utilitaire sysprep de Microsoft qui me semble hors de portée d'un utilisateur non averti.

Sans doute conscient de cet obstacle, Acronis a introduit depuis la version 9.1 le module optionnel Universal Restore qui "peut" résoudre le problème en intervenant sur la HAL lors de la restauration là où syspep intervient avec difficulté avant la création de l'image.

Je crois savoir que Symantec a fait quelque chose de similaire...

Pourriez vous développer un petit complément sur ce sujet dans votre article et me donner votre avis '

Merci d'avance

Gill
Le #170262
Chez Symantec, cela s'appellerait Restore Anywhere....<img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" />
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]