La seconde intercalaire de trop pour le Web

Le par  |  2 commentaire(s)
Horloge du Grand Maintenant

Une seconde de plus pas si indolore pour une partie du Web.

Dans la nuit du 30 juin au 1er juillet, une seconde supplémentaire a été ajoutée aux horloges atomiques. Pourquoi ? Parce que la Terre ne tourne pas aussi vite que par le passé.

La manœuvre avait ainsi pour but d'ajuster le temps universel coordonné ( UTC ) avec les variations de la rotation de la Terre. Cette dernière, qui est à l'origine de l'alternance entre le jour et la nuit, " est irrégulière et ralentit lentement au cours du temps ", explique l'Observatoire de Paris.

Cet ajustement ne s'est toutefois pas fait sans heurts pour le Web. Wired a ainsi dressé une liste d'incidents qui ont touché des sites comme Reddit, Mozilla, Foursquare, Yelp, LinkedIn, Gawker et d'autres.

La seconde intercalaire a été mal digérée par certains systèmes et logiciels lors de la synchronisation avec les serveurs de l'horloge atomique via le protocole NTP ( Network Time Protocol ).

Horloge du Grand MaintenantWired cite notamment des versions du système d'exploitation Linux et la plateforme Java qui ont rencontré des problèmes avec la gestion de la seconde supplémentaire.

Un rapport de bug pour Mozilla fait par exemple mention de problèmes avec Hadoop, un framework libre écrit en Java pour le stockage et le traitement par lots de très importantes quantités de données.

Manque de chance, ce hoquet d'une partie du Web est intervenu peu de temps après des perturbations pour le cloud d'Amazon ( Amazon Web Services ) suite à une tempête en Virginie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #981851
ce qui est bien la preuve que le temps échappe à toute logique et que l'être humain est encore bien loin de percer ses mystères.

Ca arrive drolement souvent aux pinguoins quand même nan ?
Le #982501
alucardx77 a écrit :

ce qui est bien la preuve que le temps échappe à toute logique et que l'être humain est encore bien loin de percer ses mystères.>>Ca arrive drolement souvent aux pinguoins quand même nan ?


"Ca arrive drolement souvent aux pinguoins quand même nan ?"

Ça, c'est surtout parcequ'il y a un bon paquet d'admins qui n'ont pas fait leur boulot: ça doit bien faire un mois que le problème (et ses solutions) a été abordé un peu partout sur le grand ternet. Ici, il m'a juste suffit de faire un petit /etc/init.d/ntp stop (enfin, de le caler dans mon crontab) un peu avant l'heure fatidique et de le redémarrer ensuite: c'est à la portée de la première huître venue.

Ensuite, la gestion de l'horloge, sa synchronisation avec des sources externes, ce n'est pas qu'une simple montre à quartz, la problématique est bien plus complexe:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Network_Time_Protocol

De plus, la majorité des problèmes rencontrés provient de… Java, et mySQL, deux technos d'Oracle (RIP Sun Microsystems ). Mais bien évidemment tous les fanboys Microsoft sautent sur l'occasion de casser du nunux… En oubliant que la dernière leap second date de 2008, et qu'on n'avait pas entendu un seul pet de mouche à ce sujet.

Si Google (qui lui aussi utilise gnu/linux et ntp) n'a pas rencontré de problème, c'est que ses propres serveurs ntp implémentent les "leap seconds" au fur et à mesure. En gros la "seconde google" dure un pouillème plus longtemps.

Et pour finir, ça arrive en même temps que l'appel lancé la semaine dernière pour augmenter le nombre de serveurs ntp…
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]