Sécurité : Des pensées pour remplacer les mots de passe.

Le par  |  8 commentaire(s) Source : The Verge
pensée

La sécurisation des données qui se fait la plupart du temps via l’association d’un login et d’un mot de passe devrait céder la place aux systèmes biométriques dans le futur, pour autant les chercheurs envisagent déjà un procédé inviolable : celui de la pensée.

Les mots de passe proposés sous la forme d’une association de caractères devraient disparaitre dans quelques dizaines d’années, laissant la place à l’analyse digitale, ADN, rétinienne ou l’étude des veines de la main... Pour autant ces procédés biométriques proposent des limites et devraient être contournables.

pensée John Chuang, chef d’une équipe de chercheurs de l’UC Berkeley vient ainsi de présenter un nouveau système d’identification, présenté comme inviolable, et non contournable basé sur l’utilisation d’un EEG ( electro encéphalogramme).

La méthode consiste à équiper un individu d’un casque Neurosky Mindset équipé d’un capteur posé sur le front qui analyse l’activité cérébrale. Et c’est une pensée particulière, associée avec un système de déverrouillage qui constitue la sécurisation et l’accès aux données.

Les chercheurs ont demandé aux sujets d’imaginer une série d’actions comme le fait de siffler un air de musique, d’imaginer des objets ou une couleur en particulier. Cette série de pensées a été enregistrée sous la forme d’une activité cérébrale, et synchronisée avec un logiciel de verrouillage.

Il aura suffi aux patients de penser à nouveau à la même séquence d’événements pour déverrouiller leur accès, sans avoir à taper quoi que ce soit.

Malgré l’aspect futuriste de la technique, les chercheurs affirment que l’utilisation des ondes cérébrales pour la sécurisation des données pourrait rapidement se rendre accessible, et s’installer comme un moyen de sécurité fiable et peu onéreux pour des structures professionnelles, mais également pour les particuliers.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1256452
Donc, si je comprends bien, pour un utilisateur reconnu comme étant un pervers même discret,
pour déverrouiller son PC, il suffit de penser à tout ce qui tourne autour du sexe, et le tour est joué....
C'est pas un peu risqué ce processus ?
Le #1256532
il faut penser à une série d'actions. donc si tu tombes sur la même scene de sexe, t'es pas sur de savoir quelles sont les autres actions à imaginer.
Le #1256622
Il me semble que certains devraient relire les écrits des grands cryptologues/cryptanalystes (et la vulgarisation de Scnheier) sur les dangers d'utiliser la biométrie (particulièrement sans mot de passe) dans la sécurité informatique.

Pour rappel il faut dans l'idéal utiliser une combinaison de ce que la personne sait et possède.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7462 points
Le #1256722
Et donc, euh, les petits génies de chez Berkeley, ils pensent que c'est plus difficile d'oublier une pensée particulière qu'un mot de passe ? Non parce que le mot de passe, au pire je peux l'écrire sur un papier, et sinon je peux le stocker sans problème dans KeePass ou équivalent. La pensée par contre, ça me semble assez franchement volatile comme support........ Et puis dans Keepass, j'ai à peu près 300 mots de passe différents. Impossible à mémoriser, que ce soit en mot de passe standard ou en pensée...

Alors il reste la solution de stocker des mots de passe dans un KeePass sécurisé par la pensée. Seulement, quelle est la force d'une "pensée de passe" face aux attaques bruteforce ? Parce que bon, en mot de passe c'est facile: 30 caractères aléatoires et c'est +/- thermodynamiquement inviolable. En pensée de passe, aucune idée. Il faut garder à l'esprit que l'algo doit être remarquablement cool étant donnée la masse de bruit sur ce genre de capteur, donc pour y mettre vraiment beaucoup d'entropie, il va falloir une pensée bien longue... Se remémorer une scène de film ?
"- Qu'est-ce que tu fous sur Youporn depuis 3 heures ?
- Je cherche mon mot de passe"
Le #1256812
Je trouve ca flippant ce genre de gadgets propriétaire qui peuvent pomper nos pensées.
Le #1257122
C'est vrai que ça a un côté futuriste un peu flippant.

D'une part, je veux bien croire, que la "signature" d'une série de pensées d'une personne spécifique est unique, mais put*¤=+ il faudra se rappeler exactement dans le même ordre les choses auxquelles on doit penser pour pouvoir débloquer le "motDePasse" !!! alors même que d'autres associations d'idées peuvent venir se greffer sur le schéma prévu initialement, et tout chambouler...

Étrange donc ...
Anonyme
Le #1257192
Voila un système discriminatoire car pour penser il faut un cerveau.
Et comme dit Moustic de Groland sur C+
" Un smartphone c'est comme un deuxième cerveau mais qui viderait le premier"
je ne vous dis pas dans quelle panade se trouveraient certains utilisateurs.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7462 points
Le #1257542
Lennart a écrit :

Voila un système discriminatoire car pour penser il faut un cerveau.
Et comme dit Moustic de Groland sur C+
" Un smartphone c'est comme un deuxième cerveau mais qui viderait le premier"
je ne vous dis pas dans quelle panade se trouveraient certains utilisateurs.


Excellente cette définition du smartphone
Bah à ce moment-là tu mets le casque sur le smartphone, non ? Comment ça j'ai pas bon ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]