Sécurité routière : radars, leurres, drones, vidéo-verbalisation et cartographie open data

Le par  |  10 commentaire(s)
radar

Le ministre Manuel Valls a récemment annoncé 22 mesures permettant de lutter contre la mortalité routière, certaines faisant appel aux nouvelles technologies.

Une fois encore, la première réponse à la mortalité routière serait le déploiement de nouveaux radars, mais il serait également question de déployer, et c'est une première, des leurres. L'objectif serait ainsi de descendre sous la barre des 2000 morts sur route en 2020, contre 3384 en 2014.

Radar chantierAu total, ce sont 500 nouveaux radars qui devraient être implantés un peu partout sur le réseau routier français d'ici trois ans, pour un parc total de 4700 radars. En marge, ce sont 1000 leurres qui devraient être installés pour multiplier par 4 les " zones radars " du territoire.

Côté technologie, des drones devraient également sillonner le ciel au-dessus des zones à risques propices aux excès de vitesse. Ils seront, comme lors des opérations spéciales de la gendarmerie nationale nécessitant un hélicoptère, dédié à la surveillance par les airs des comportements à risques. Seront principalement surveillés les dépassements par la droite, le non-respect des distances de sécurité, queues de poisson, maintien abusif sur la voie de dépassement... Les infractions repérées par les drones via un opérateur seront communiquées à des motards qui se chargeront des interpellations au sol.

Une des mesures évoque également la possibilité "d'étendre le nombre des infractions pouvant être constatées sans interception en bord de route". En d'autres termes, de simples images sur des caméras de surveillance pourraient constituer à elles seules le constat d'infraction.

Le croisement des données est également en vogue. Déjà appliqué pour repérer les fraudes diverses, il serait question d'effectuer des recherches automatiques entre les fichiers des immatriculations et celui des assureurs pour vérifier qu'un automobiliste flashé par un radar dispose bien d'un véhicule assuré.

Enfin, il serait également question d'aider les conducteurs qui pourraient être induits en erreur par les données obsolètes de leurs GPS. La mise en place d'un " registre public" des vitesses maximales et d'une cartographie en Open Data permettrait de mieux indiquer les dépassements de vitesse aux usagers. On ne sait toutefois pas s'il sera question d'intégrer les zones de contrôle de vitesse dans cette base de données.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1862090
Ca va chauffer sur les routes, et finalement c'est pas plus mal, trop de morts.

Le mieux est de respecter les vitesses et les règles.
On peut toutefois se faire aider avec de bons logiciels sur nos smartphones.
Un Waze bien configuré permettra de rester sur ses gardes, de garder son pognon et d'être averti de dangers signalés en amont (bouchon, accidents, etc ..
D'autres applis/GPS permettent de bipper dès qu'on dépasse de 5Km/h les limites autorisées.

Dans tous les cas un GPS permet d'afficher la forme de la route, les virages dangereux, et donc est d'une aide non négligeable.
Le #1862092

Enfin, il serait également question
d'aider les conducteurs qui pourraient
être induits en erreur par les données
obsolètes de leurs GPS.



Tiens, ça me fait penser qu'il faut que je mette à jour mon GPS tomtom car je vais beaucoup l'utiliser bientôt.

Juste je sais pas comment faire, mais je vais bien trouver ...
Le #1862098
Tu parles de l'appli GPS pour smartphone, ou d'un PND ?

Le #1862105
On peut faire n'importe quoi, inventer n'importe quel projet pour sécuriser les routes, on aura toujours des grinchons .....
Pourtant, l'Etat vous veut du bien ....
Le #1862106
Coyote ? :-D

Nan mais sérieux, ça sert à rien les radars...
C'est pas ça qui évite les accidents.
En Belgique y'a des accidents (pas forcément mortels, je parle tout confondu) presque tous les jours sur la route que je prends pour aller bossé, rajouter des radars ne changerait rien, c'est juste que les gens ne savent pas conduire... donc même à 100km/h ils vont toujours se planter.
Le #1862108
CodeKiller a écrit :

Coyote ? :-D

Nan mais sérieux, ça sert à rien les radars...
C'est pas ça qui évite les accidents.
En Belgique y'a des accidents (pas forcément mortels, je parle tout confondu) presque tous les jours sur la route que je prends pour aller bossé, rajouter des radars ne changerait rien, c'est juste que les gens ne savent pas conduire... donc même à 100km/h ils vont toujours se planter.


Faudrait peut-être limiter la vitesse en ville à 50km/h ... plutôt que d'y conduire à + de 100 ..
Le #1862111
CodeKiller a écrit :

Coyote ? :-D

Nan mais sérieux, ça sert à rien les radars...
C'est pas ça qui évite les accidents.
En Belgique y'a des accidents (pas forcément mortels, je parle tout confondu) presque tous les jours sur la route que je prends pour aller bossé, rajouter des radars ne changerait rien, c'est juste que les gens ne savent pas conduire... donc même à 100km/h ils vont toujours se planter.


pour avoir travaillé plusieurs années en Belgique, je peu affirmer que les vitesses ne sont pas trop respectés. ( Du reste les Belges en France ne sont pas les derniers a tartiner ).

mais il y a aussi l'état de votre réseau routier qui est vraiment pourri et votre foutu habitude de déboîter quand bon vous semble.

Anonyme
Le #1862135
Ca m'a toujours amusé les mesures prises avec des objectifs fixés au quinquennat suivant. Comme ça si ça ne fonctionne pas, on peut toujours dire que ce sont les suivants qui n'ont pas terminé le travail.

Les leurres c'est une bonne chose, mais une fois qu'on saura où ils sont, ça ne va plus être très efficace. A moins que ce soit comme je ne sais plus où et qu'un jour le radar et fonctionnel, un autre jour il ne l'est pas. Donc dans le doute, on fait attention.

Les drones, espérons que ça ne sera pas eux qui vont créer les accidents en s'écrasant sur la route !

Par contre j'ai un peu de mal avec "zones à risques propices aux excès de vitesse". En général les zones à risques ont plutôt une caractéristiques qui fait qu'on à tendance à ralentir.

Le croisement des données, pourquoi pas, même si ça ne sert à rien pour réduire le nombre d'accident.

La cartographie à jour pour les limitations, c'est clair que c'est une bonne chose. La signalisation n'est pas toujours très claire, et on ne sait pas toujours quelle est la limitation réelle.
Le #1862148
Il me semble qu'en Belgique ils avaient fait ça à un moment: avoir plus de boitier que de radar, et faire tourner les radars. En gros on sait jamais si y a un radar dans le boitier.
Je pense que c'était plus avec l'ancien modèle de radar.

En tout je trouve que c'était une bonne idée.
Le #1862177
Il serait bon de ramener ces chiffres en pourcentage : combien y-a-t'il eu d'usagers d'autoroutes cette année par rapport à l'an passé ?

Prendre pour prétexte la mortalité routière pour installer des aspirateurs à fric (sans être conspué), c'est un peu petit, je trouve...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]