SFR : la 3G+ bientôt dans cinq grandes villes

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Reuters
hsdpa

La 3G+ ou HSDPA ( High Speed Downlink Packet Access ) considérée comme le futur de la 3G a fait l'objet d'expérimentations depuis quelques mois.

HsdpaLa 3G+ ou HSDPA ( High Speed Downlink Packet Access ) considérée comme le futur de la 3G a fait l'objet d'expérimentations depuis quelques mois. Aujourd'hui, SFR est en mesure de proposer cette technologie à ses clients situés dans cinq grandes agglomérations que sont Lyon, Rennes, Nantes, Saint-Nazaire et Dijon. Paris et sa banlieue seront eux servis à partir de la mi-juin.


Du haut débit

Si la 3G actuelle ne représente encore qu'un marché assez restreint, la 3G+ plus rapide avec ses débits de l'ordre de 1,8 mégabit par seconde devrait commencer à intéresser du monde. Comparée aux autres modes de transmission, il ne faudra avec la 3G+ qu'une vingtaine de secondes pour télécharger une chanson, contre trois minutes pour la version existante de la 3G et jusqu'à quatre minutes pour la technologie EDGE.


Convaincre de nouveaux clients

Le constat des opérateurs de téléphonie mobile est que les nouveaux abonnés dépensent aujourd'hui moins que les clients plus anciens. Pas étonnant alors que ces technologies encore émergentes et coûteuses n'aient pas encore remporté les suffrages d'un grand nombre d'abonnés. Malgré tout, SFR qui comptait 1,35 million d'abonnés à ses services 3G fin mars, vise comme objectif d'atteindre 2,5 millions d'abonnés d'ici la fin 2006.

Alors, du haut débit oui, mais à quel prix ' La réponse très bientôt.


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #105868
Hum ... A quoi sert le mégabit mobile à part servir le marketing des opérateurs ' Car, disons-le, les 170 kbits utiles suffisent largement pour surfer sur Internet et écouter de la musique (en streaming) de qualité CD. Pourquoi récupérer une chanson alors qu'on ne peut pas la stocker sur les appareils par manque de place tandis que l'on a accès à une bilbiothèque immense (la sienne) via le streaming. L'argument est piteux je trouve mais ne m'étonne pas de la part d'un opérateur de téléphonie qui met avant tout sur les gadgets (car c'en est un).
Le mégabit mobile, pour moi, n'a d'intérêt que pour certaines populations professionnelles et les oubliés de l'ADSL et autres satellites (mais le megabit mobile les oublie également donc).
Qu'il y ait urgence de consulter/expédier des courriels ou de passer un coup de fil (en VoIP) je le comprends. L'urgence de récupérer un fichier je le comprends déjà moins (sauf pour un pro dépannant un client).

db
Le #105878
Je ne crois pas à l'engoument populaire.
Autant je crois au Wifi partout mais alors à la 3G, ou 3G+, je n'y crois pas.
Pour la télé, par exemple, je crois plus aux récepteurs TNT dans nos mobiles.
Le #105960
Quand je pense qu'il n'y a pas si longtemps, certaines familles n'avaient même pas le téléphone 'fixe' !!! Alors, le mobile 3G, 3G+ ou 57XY++ ' Ah, que c'est beau l'art de créer des besoins qui n'en sont pas !
Le #105990
diablo28>+1

Gourmet>Les appareils mobiles ( telephones portables, notamment ), embarquent maintenant 512Mo, de série, et générallement avec un lecteur de carte mémoire quelconque.
Mais bon, de là à telecharger de la musique, par 3G+ .... Marketing à 300%, sur les jeunes notamment, on est bien d'accord.

Le #106004
lol ...la 3g+ ...un truc pour les geeks !
Le #106642
doctorrock: pff n'importe quoi; cite moi un seul mobile présent sur le marché qui dispose de série de 512Mo + de la possibilité d'étendre encore par carte...


de plus la majorité des gens achétent des mobiles basic avec APN VGA
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]