Rachat de SFR : Bouygues veut obliger Vivendi à étudier sa nouvelle offre

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Les Echos
SFR-logo

Le groupe Bouygues durcit le ton et veut que Vivendi cesse les négociations exclusives avec Numericable pour étudier son offre fortement relevée en fin de semaine dernière.

Malgré les négociations exclusives entre Vivendi et Numericable pour encore deux semaines, le groupe Bouygues a relevé son offre en fin de semaine dernière avec une nouvelle proposition qui a fortement accru la part de numéraire et proposé un nouveau montage financier réduisant la participation de Vivendi dans la nouvelle structure.

Vivendi logo Le groupe Vivendi a pris acte de cette initiative tout en rappelant qu'il est engagé avec Numericable jusqu'à début avril. Mais de son côté, Bouygues estime que les efforts réalisés sur sa nouvelle offre sont de nature à interrompre les discussions avec Numericable, même exclusives.

Pour se justifier, le groupe Bouygues se réfère au communiqué initial de Vivendi qui indique qu'après les trois semaines de négociations exclusives avec Numericable, le conseil de surveillance se réunirait de nouveau "pour examiner les suites à donner".

L'exclusivité invoquée ne serait donc pas si exclusive, et l'offre de Bouygues est telle que Vivendi n'aurait pas d'autre choix que de l'étudier pour l'intérêt même de ses actionnaires, sans quoi il prend le risque d'une contestation devant les tribunaux.

Sauf que du côté de Numericable / Altice, on fait valoir l'inverse, à savoir l'exclusivité des négociations...et la menace de recours si elle n'est pas respectée, même s'il ne s'agirait ici sans doute au pire que de coûts limités, à savoir les frais engagés par le plaignant.

A moins que Numericable ne mette en avant les petites phrases d'Arnaud Montebourg, qui s'est déclaré en faveur de l'offre de Bouygues, qui ont créé des fluctuations du cours de Numericable, et la participation de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) dans la proposition de Bouygues.

Le câblo-opérateur et son actionnaire Altice pourraient être amenés à relever à leur tour leur propre offre pour contrer la manoeuvre de Bouygues. Mais en ont-ils le temps et les ressources, là où le concurrent a amené de solides investisseurs dans sa nouvelle proposition ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]