Rachat de SFR : Vivendi reste sur la ligne des négociations avec Numericable

Le par  |  5 commentaire(s)
Vivendi logo

Le groupe Vivendi prend acte de l'offre relevée du groupe Bouygues mais rappelle la tenue de négociations exclusives avec Numericable.

Pendant qu'il doit faire face à des accusations d'arrangements financiers au sein du conseil pour privilégier la candidature de Numericable / Altice, ce qu'il a aussitôt démenti dans un communiqué, le groupe Vivendi se retrouve maintenant avc une offre largement revue à la hausse du groupe Bouygues, décidément bien décidé à tout faire pour l'emporter.

Vivendi logo Avec 13,2 milliards d'euros proposés en numéraire, beaucoup plus que les 11,75 milliards d'euros de la proposition de Numericable, et un montage financier impliquant plusieurs investisseurs parmi lesquels la Caisse des Dépôts et Consignations, le groupe Bouygues montre l'étendue de sa volonté de faire pencher la balance en sa faveur, quitte toujours à céder son réseau d'antennes à Free.

Oui mais voilà, Vivendi est entré en négociations exclusives avec Numericable pour trois semaines, ce que rappelle le groupe dans un très court communiqué. Il y indique avoir bien reçu la "nouvelle offre de Bouygues concernant SFR" mais ne fournit aucune indication sur la capacité de cette proposition à changer la donne.

L'offre de Bouygues est certes alléchante financièrement mais les obstacles qui ont pu faire pencher la balance en faveur de Numericable sont toujours là : risque de blocage de la cession du réseau et des fréquences à Free par les régulateurs, examen prolongé du dossier du fait du retour à un marché français à trois opérateurs mobiles...

A voir donc si ces incertitudes seront contrebalancées par celles qui peuvent finir par planer sur l'offre de Numericable avec le bras de fer qui semble se jouer sur les questions de fiscalité ou si le projet financier se révèle plus fragile que prévu.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1691982

Dans tes dents Montebourg

L'entrée en lice de la Caisse des dépots et consignations ( organisme public doté de l'argent des contribuables ) dans l'offre de Bouygues n'est autre que la manigance du pouvoir en place et de ses amis de circonstance pour favoriser un copain de plus.

Martin qui crachait hier sur Free serait prêt demain à faire amende honorable pour lui refiler son réseau en carton

Ah si Cahuzac avait été poursuivi avec la même pugnacité

Et que dire des entreprises comme TOTAL qui optimisent fiscalement dans ses filiales étrangères sans aucuns reproches de Bercy ?

Deux poids , deux mesures ?
Le #1692372
Misstigry a écrit :

Dans tes dents Montebourg

L'entrée en lice de la Caisse des dépots et consignations ( organisme public doté de l'argent des contribuables ) dans l'offre de Bouygues n'est autre que la manigance du pouvoir en place et de ses amis de circonstance pour favoriser un copain de plus.

Martin qui crachait hier sur Free serait prêt demain à faire amende honorable pour lui refiler son réseau en carton

Ah si Cahuzac avait été poursuivi avec la même pugnacité

Et que dire des entreprises comme TOTAL qui optimisent fiscalement dans ses filiales étrangères sans aucuns reproches de Bercy ?

Deux poids , deux mesures ?


je ne suis pas un grand fan de bouygues, loin de la ... hein saepho ?

mais entre privilegier une boite 100% francaise, face a une espece de machin, usant de tours de passe passe financiers douteux avec a sa tete un mec dont on ne sait plus trop la nationalite, pour reprendre le N°2 dans un domaine aussi strategique que les telecoms, ouais c est du bon sens.
Le #1692502
Je suis tout à fait d'accord que tu n'est pas un grand fan de Bouygues puisque tu est un total fanboy de Free, à détruire tous ceux qui sont ces concurrents !
Au moins un point où on est d'accord, ca fait plaisir

Je me rappelle que tu encensais Free quand il a cassé les prix du mobile (ce qui était d'ailleurs une excellente nouvelle), mais que le jour ou Bouygues a fait la même chose sur le fixe, tu criais quasiment au scandale sans te demander pourquoi Free ne s'alignait pas...
Le #1692592
saepho a écrit :

Je suis tout à fait d'accord que tu n'est pas un grand fan de Bouygues puisque tu est un total fanboy de Free, à détruire tous ceux qui sont ces concurrents !
Au moins un point où on est d'accord, ca fait plaisir

Je me rappelle que tu encensais Free quand il a cassé les prix du mobile (ce qui était d'ailleurs une excellente nouvelle), mais que le jour ou Bouygues a fait la même chose sur le fixe, tu criais quasiment au scandale sans te demander pourquoi Free ne s'alignait pas...


c est pas le fait de baisser les prix qui me gene, encore une fois

c est que le chatelain le fasse quand il est accule au mur, c est pas la meme demarche.

il le fait parce qu il n a pas le choix. sinon il coule.

niel l a fait des qu il a lance sa partie mobile parce qu il avait les moyens et des ressources. ressources que bouygues avait egalement quand il s est lance sur le fixe.

qu a t il fait a la place? il s est aligne sur les copains. donc oui il a droit a mon plus parfait mepris quand il se pretend pourfendeur de prix...

c est de l hypocrisie pure et simple...
Le #1693032
l'offre de Bouyggue passera jamaiscompte tenu des parachutes en or (voir plus) promis par numéricable au conseil d'admin de SFR. Il vont repartir avec des primes et des parts...
Dans cette histoire les clients et les salariés sont accessoires, seul l'enrichissement personnel des dirigeants est pris en compte.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]