SFR Numericable cherche toujours à racheter Bouygues Telecom pour 8 milliards d'euros

Le par  |  1 commentaire(s) Source : BFMTV
SFR-logo

Sans en avoir l'air, SFR Numericable réfléchit toujours à une possible acquisition du concurrent Bouygues Telecom.

Le groupe Numericable et son principal actionnaire le fonds Altice ont connu une année 2014 riche en enchaînant coup sur coup le rachat de SFR puis du plus gros opérateur mobile virtuel français Virgin Mobile.

SFR-logo Tout à son intégration et à la refonte des activités et de la stratégie commerciale de la nouvelle entité, SFR Numericable reste intéressé par un éventuel rachat du concurrent Bouygues Telecom. Malgré les démentis, ce qui n'est présenté que comme une piste de travail revient régulièrement dans les discussions du PDG Patrick Drahi avec ses investisseurs.

BFMTV rapporte que le sujet est toujours d'actualité et que SFR Numericable serait prêt à proposer une offre à 8 milliards d'euros en cas de tentative d'acquisition d'un concurrent qui s'est restructuré et allégé pour maintenir sa position sur un marché mobile à quatre opérateurs.

Bouygues-telecom-logoCe montant est celui qu'avait tenté de proposer sans succès Orange au printemps 2014 et supérieur à l'offre de 5 milliards d'euros mise en avant par l'opérateur Free. BFMTV souligne qu'une proposition de SFR Numericable resterait soumise au bon vouloir de Martin Bouygues qui entend pour le moment faire cavalier seul après avoir vu SFR lui filer entre les doigts.

Par ailleurs, un rachat de Bouygues Telecom ne pourrait se faire sans faire entrer Free dans la boucle, ce qui donne à Xavier Niel le pouvoir virtuel de bloquer toute tentative de transaction s'il n'obtient pas de compensation adéquate.

Patrick Drahi pourrait tenter un passage en force et essayer de racheter Bouygues Telecom sans passer par la case Free mais le dossier à présenter à l'Autorité de la Concurrence serait autrement plus périlleux que celui de SFR et nécessiterait d'importantes concessions.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1832328
Impossible ... ca ne sera jamais accepté par la police de la concurrence à moins qu'ils soit eux aussi dans l'optique de refermer le marché comme le souhaite Orange
Le #1832339
markus a écrit :

Impossible ... ca ne sera jamais accepté par la police de la concurrence à moins qu'ils soit eux aussi dans l'optique de refermer le marché comme le souhaite Orange


Il ne faut pas oublier toutes les variables.
Dans un pays européen, où il y avait 3 opérateurs de télévision par satellite qui possédaient -en gros- 20,35 et 45% de part de marché.
Les deux premiers voulaient fusionner pour résister au troisième.
L'autorité de la concurrence a refusé au nom de la concurrence qui risquait d'être trop restreinte.
Au final, le petit opérateur, pas assez costaud, a fait faillite, et c'est le plus gros qui a récupéré le plus d'abonnés "à la rue".
Résultat, aujourd'hui, le rapport de force est de 30/70, et le premier n'a pas les moyens de faire d'offres agressives contre le second, résultat, les prix sont élevés.
S'il y avait eu la fusion, peut-être que les choses auraient été différente...

La question qui se pose aujourd'hui est de savoir si Bouygues est assez costaud...
Il possède quasiment autant de clients que Free et fait le même chiffre d'affaire, mais avec des marges plus faibles, donc à voir...

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]