SFR se prépare à liquider 5000 emplois en 2017

Le par  |  18 commentaire(s) Source : Le Monde
SFR-logo

Dès qu'il en aura l'occasion, c'est à dire à partir de juillet 2017, l'opérateur SFR compte supprimer des emplois dans le cadre de sa réorganisation. Et la coupe s'annonce très sévère puisqu'on évoque pas moins d'un tiers des effectifs.

SFR-logoEn fusionnant Numericable et SFR en 2014, Patrick Drahi s'est engagé à préserver l'emploi sur trois ans. Cette condition était l'un des remèdes à accepter pour remporter la transaction face à Martin Bouygues, même s'il n'allait clairement pas dans le sens des habitudes de l'homme d'affaires.

Deux ans plus tard, le capitaine d'industrie manifeste désormais son impatience vis à vis de cette mesure qui l'empêche d'aller plus avant dans la transformation de Numericable-SFR, affirmant (outre-Atlantique) que l'opérateur est en sureffectif et qu'il faudra supprimer des emplois dès que possible, à savoir à partir de juillet 2017.

Pour ce faire, il pourra compter sur le nouveau PDG de SFR, Michel Combes, pour faire appliquer sans trop d'état d'âme un plan social dont les syndicats s'attendent déjà à ce qu'il soit gratiné, alors que plusieurs centaines de postes n'auraient pas été remplacés ces deux dernières années, en contradiction avec les promesses initiales.

Et l'objectif de réduction des effectifs pourrait être conséquent. En indiquant vouloir porter l'effectif de l'opérateur à 9000 personnes à fin 2017, alors qu'il compte actuellement un plus de 14 000 salariés, la directrice des ressources humaines du groupe a ainsi laissé entendre que ce sont pas moins de 5 000 personnes, soit un tiers des effectifs, qui pourraient quitter l'entreprise à partir de l'été 2017.

Le journal Le Monde note que ce projet interviendra durant la campagne présidentielle, ce qui pourrait le transformer en un enjeu politique. De son côté, l'opérateur, sans commenter le chiffre, évoque une nécessaire réorganisation.

Les chiffres pourraient encore évoluer d'ici là mais il semble bien que plusieurs milliers de salariés de SFR soient déjà sur la sellette, avec peut-être en contrepartie une nouvelle promesse de ne pas supprimer plus d'emplois jusqu'en 2019, avec d'éventuels départs uniquement sur la base du volontariat.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1913428
Vu le délire que c'est dans cette boite c'est pas étonnant qu'ils doivent faire un peu de "ménage" pour continuer de faire des bénéfices xD
Le #1913434
Drahi l'avait bien annoncé qu'ils étaient en sureffectif

Bon courage pour le personnel qui va se retrouver à la porte
Le #1913439
skynet a écrit :

Drahi l'avait bien annoncé qu'ils étaient en sureffectif

Bon courage pour le personnel qui va se retrouver à la porte


Ouais, enfin, ce "sureffectif" serait sans doute plus tolérable pour monsieur drahi si tous les clients SFR ne partaient pas en courant
Le #1913453
Safirion a écrit :

skynet a écrit :

Drahi l'avait bien annoncé qu'ils étaient en sureffectif

Bon courage pour le personnel qui va se retrouver à la porte


Ouais, enfin, ce "sureffectif" serait sans doute plus tolérable pour monsieur drahi si tous les clients SFR ne partaient pas en courant


C'est clair que c'est un cercle vicieux.
Il augmente ses tarifs donc les clients le quitte, et il doit donc licencier.
Sa mauvaise image faisant que d'autres clients vont le quitter, il devra soi encore augmenter les tarifs soit encore licencier, voire les deux à la fois...
Bon, tant mieux pour Orange (qui nous appartient) et Free avec son patron qui croit en notre pays
Le #1913457
saepho a écrit :

Safirion a écrit :

skynet a écrit :

Drahi l'avait bien annoncé qu'ils étaient en sureffectif

Bon courage pour le personnel qui va se retrouver à la porte


Ouais, enfin, ce "sureffectif" serait sans doute plus tolérable pour monsieur drahi si tous les clients SFR ne partaient pas en courant


C'est clair que c'est un cercle vicieux.
Il augmente ses tarifs donc les clients le quitte, et il doit donc licencier.
Sa mauvaise image faisant que d'autres clients vont le quitter, il devra soi encore augmenter les tarifs soit encore licencier, voire les deux à la fois...
Bon, tant mieux pour Orange (qui nous appartient) et Free avec son patron qui croit en notre pays


Clairement, au moins ce sont des boites françaises dirigée par des français (Même si pour mon petit salaire, Orange n'est pas trop accessible )
Le #1913464
"Le journal Le Monde note que ce projet interviendra durant la campagne présidentielle, ce qui pourrait le transformer en un enjeu politique. De son côté, l'opérateur, sans commenter le chiffre, évoque une nécessaire réorganisation."

Oulah, ça sent les républicains pour 2017...
Le #1913467
iFlo59 a écrit :

"Le journal Le Monde note que ce projet interviendra durant la campagne présidentielle, ce qui pourrait le transformer en un enjeu politique. De son côté, l'opérateur, sans commenter le chiffre, évoque une nécessaire réorganisation."

Oulah, ça sent les républicains pour 2017...


MLP
Le #1913468
Safirion a écrit :

iFlo59 a écrit :

"Le journal Le Monde note que ce projet interviendra durant la campagne présidentielle, ce qui pourrait le transformer en un enjeu politique. De son côté, l'opérateur, sans commenter le chiffre, évoque une nécessaire réorganisation."

Oulah, ça sent les républicains pour 2017...


MLP


Je ne pense pas qu'elle pourra défendre les 5000 places
Sarko ou l'autre feront tout pour montrer qu'ils peuvent faire en sorte de preserver ces emplois, ainsi... montera la notoriété des Républicains... Drahi à ptête tout prévu
Le #1913469
iFlo59 a écrit :

Safirion a écrit :

iFlo59 a écrit :

"Le journal Le Monde note que ce projet interviendra durant la campagne présidentielle, ce qui pourrait le transformer en un enjeu politique. De son côté, l'opérateur, sans commenter le chiffre, évoque une nécessaire réorganisation."

Oulah, ça sent les républicains pour 2017...


MLP


Je ne pense pas qu'elle pourra défendre les 5000 places
Sarko ou l'autre feront tout pour montrer qu'ils peuvent faire en sorte de preserver ces emplois, ainsi... montera la notoriété des Républicains... Drahi à ptête tout prévu


Non mais elle défendra peut être le fait que monsieur drahi n'a pas pour objectif de créer de l'emploi en France car celui-ci n'est pas un pur Français et que notre pays, il s'en moque un peu en soit.
Le #1913475
Il ne faut pas s'inquiéter, les décrets d'application de la loi travail El Komri vont faire tomber la courbe du chômage.
#cavamieux

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]