Rachat de SFR : le comité de Vivendi étudie l'offre de Bouygues aujourd'hui

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Le Monde
Vivendi logo

Le comité chargé d'évaluer les offres des candidats au rachat de SFR doit se réunir ce soir pour étudier la nouvelle offre du groupe Bouygues...tout en conservant ses distances.

Le groupe Bouygues a mis les petits plats dans les grands pour tenter de détourner l'attention du groupe Vivendi de ses négociations exclusives avec Numericable et devenir l'offre de référence en vue du rachat de l'opérateur SFR.

logo-bouygues-telecom Avec un écart de plus de 1 milliard d'euros par rapport à l'offre concurrente et une participation de Vivendi dans la nouvelle structure ramenée au minimum, le groupe Bouygues espère faire oublier les autres obstacles (réglementaires, délais) qui ont pu inciter Vivendi à opter pour Altice / Numericable.

Fort de cette offre qu'il considère largement supérieure à celle de Numericable, Martin Bouygues demande au conseil de surveillance de Vivendi de mettre fin à son exclusivité et de basculer vers sa proposition au nom de l'offre la mieux disante.

Vivendi logo Prudent, Vivendi a promis de s'intéresser à la proposition de Bouygues mais sans abandonner ses négociations exclusives avec Numericable / Altice. Et selon le journal Le Monde, le comité chargé de l'évaluation des offres des candidats doit se réunir ce 27 mars au soir pour discuter de l'offre de Bouygues.

Il ne s'agira pas pour autant d'ouvrir des négociations, ce qui ne manquerait pas de fâcher Numericable, avec lequel Vivendi est lié jusqu'au 4 avril. Dans le même temps, le groupe ne peut ignorer trop longtemps la contre-proposition de Bouygues, même si l'insistance de Martin Bouygues finit par lasser un peu chez Vivendi, indique Le Monde.

Et si le 4 avril est censé permettre de décider si l'offre de Numericable est la plus intéressante pour le rachat de SFR, les observateurs commencent à suggérer qu'un délai supplémentaire pourrait être nécessaire pour faire un choix définitif, d'autant plus qu'une nouvelle évolution de l'offre de Numericable reste possible.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1697932
Perso je sais pas si c'est un si mauvaise chose pour la concurrence. Est-ce que Free arrêtera la guerre des prix un jour? Je pense pas...
Bon étant chez Free mon avis est peut-être pas trop objectif! :P
Le #1698252
deltfly a écrit :

Perso je sais pas si c'est un si mauvaise chose pour la concurrence. Est-ce que Free arrêtera la guerre des prix un jour? Je pense pas...
Bon étant chez Free mon avis est peut-être pas trop objectif! :P


Si on revient à 3 opérateurs, Orange continuera à pratiquer des prix élevés, Free des prix bas et Bouygues mettra des prix moyens. Le marché sera alors équilibré, chaque opérateur ayant un segment de marché bien définit. Car il faut bien comprendre que tout le monde ne veut pas forcément un forfait à bas prix (parce qu'il y a nécessairement des choses en moins, par exemple la qualité du réseau, le service clients, les boutiques, etc.).

Le problème qui s'est posé avec les 4 opérateurs, c'est que Bouygues et Free se sont retrouvés sur le même segment de marché (prix bas).

En rachetant le réseau de Bouygues, Free se renforce sur les prix bas. En rachetant le réseau de SFR et en revendant son réseau actuel à Free, Bouygues prend le segment des prix moyens, et Orange conserve son segment de haut de marché.

En revanche, si Numericable rachète SFR, il va devenir un mastodonte surendetté qui ne pourra pas pratiquer des prix bas. On aurait ainsi Numericable qui affronterait Orange, et Bouygues serait financièrement dans la quasi obligation de se vendre à Free par manque de rentabilité. Free serait alors assez seul face à 2 géants qui s'affronteraient en gardant des prix élevés. Puis Numericable se vendra à moyen terme à un opérateur étranger ayant énormément de trésorerie comme Verizon par exemple (c'est le but de son LBO), ce qui amènera un concurrent gigantesque qui pourra pratiquer des prix encore plus agressifs que Free et qui tuera une fois pour toutes le marché des télécom en France. Au passage l'investissement dans la fibre optique aura été sacrifié sur l'autel des remboursements de dettes...

Ainsi, pour *tout le monde* (excepté Patrick Drahi et les quelques mecs de SFR à qui on a promis de bons postes avec de bons salaires en cas de rachat de SFR par Numericable) le rachat de SFR par Bouygues doit se faire. Sinon c'est un bain de sang économique qui nous attend.
Le #1698742
Free ne casse les prix qu'un temps. Voir son offre ADSL, parmi les plus chères...
Le #1699332
@ zozolebo :
"Car il faut bien comprendre que tout le monde ne veut pas forcément un forfait à bas prix (parce qu'il y a nécessairement des choses en moins, par exemple la qualité du réseau, le service clients, les boutiques, etc.)."

Ces arguments la me font bien sourire. Surtout après avoir été plus de 10 ans chez Orange, puis un an chez un MVNO de SFR et enfin chez Free pour ne parler que de mes forfaits personnels.
Les boutiques : elles ne sont la que pour vendre du matériel et des abonnements.
Le service client : pour avoir testé les 3, le dernier en date s'est montré le plus efficace.
Le réseau : pour l'avoir testé en différents endroits de France, je n'ai pas eu plus de problème avec celui de Free même en Data.

Je dirais donc que Free a plutôt un prix plus juste que les autres...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]