Start-ups : la Silicon Valley refait surface

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Internet Actu
silicon V

La Silicon Valley, symbole de l'éclatement de la bulle Internet au début des années 90 va retrouver ses couleurs d'antan après quelques années de vache maigre selon la magazine Wired.

La Silicon Valley, symbole de l'éclatement de la bulle Internet au début des années 90 va retrouver ses couleurs d'antan après quelques années de vache maigre selon la magazine Wired.

Il y a quelques mois de cela, nous vous relations le relatif manque d'intérêt des investisseurs pour la Silicon Valley au profit d'autres régions des Etats Unis. Mais selon le rédacteur en chef du magazine Wired, Chris Anderson, “ La Silicon Valley revient à la vie, les start-ups voient à nouveau affluer les millions, et le web redevient le lieu où les rêves sont possibles ”.

Silicon vPour appuyer cet optimisme, plusieurs indicateurs lui font croire que l'activité va reprendre après ces quelques années de passage à vide. Selon lui, les nouvelles technologies ont bien progressé.

Le matériel, le logiciel et la bande passante ne coûtent plus rien. Une société de l’ Internet aujourd’hui coûte beaucoup moins cher à créer, a besoin de moins de capital et donc peut être rentable plus rapidement. Un avantage quand on sait que les capitaux-risqueurs investissent à l'heure actuelle cinquante fois moins dans les nouvelles technologies qu’en 2000. Les sociétés de l’internet d’aujourd’hui n’ont donc pas à lever les mêmes fonds que les sociétés de l’internet d’il y a 5 ans.

Une place de marché plus réceptive, des coûts moindres, une pression moins grande sur les investisseurs... tous les ingrédients semblent réunis pour voir repartir l'activité. Malgré tout, certains analystes rappellent que dans le secteur des nouvelles technologies, la prudence reste de mise, le marché est très capricieux et les risques d'un retournement de situation handicapent une vision à long terme. Une tendance dont s'accommodent volontiers les nouvelles start-ups qui visent de toute façon la rentabilité rapidement, quitte à revendre leurs innovations aux plus offrants.

Business is business...

°°°°°°°

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #84833
Finalement j'ai appris une chose : En laissant aux gens de jouer avec leur argent, il y aura des gagnants et également des perdants tout comme aux jeux de casino pourvu que l'économie tourne à plein.

Tant pis pour celui qui avait tout perdu et tant mieux pour celui qui a su quitter le marché avant le krach boursier.

Les bateaux de grands luxes, les caviars, les restaurants de très grands renommés tourneront pour créer ainsi également des emplois.
Le #84912
"Les bateaux de grands luxes, les caviars, les restaurants de très grands renommés tourneront pour créer ainsi également des emplois."

Parce que les gens qui ont les moyens de se payer tout ça ne le font pas en exploitant je-ne-sais-combien-d'autres gens, cela va de soi...
Le #84917
C'est ça ton rêve petit-navire : faire de l'argent aux dépends des autres '
J'espere que tu n'as pas d'enfants !
Le #84955
J'en ai deux garçons de bas âges (4ans et 1an).

L'argent fait appelle l'argent.

L'argent nourrir les espérances de vie de beaucoup de gens.

L'argent nourrit des peuples.

L'argent est l'engrais de notre économie en générale.

Sans risque et sans prise de contrôle par un investisseur, alors le monde ne sera pas ce qu'on est : sans emploi, sans rêve et sans opinion non plus.

L'économie à l'équitable est déjà créer par tant d'autre et finalement le bon processus et restera encore l'économie du marché : pas d'espoir de gain alors pas envi d'investir non plus.

Bref, le monde ira beaucoup mieux si chacun de nous donne tout l'amour et tout espoir à celui qui y vive en travaillant comme un animal. Si vous souhaitez que cela cesse, éviter de consommer la marque qui y favorise l'acte.

Les américains gagnent leur vie avec tout ce qui est produit financier en risquant énormément leur argent, les chinois y gagnent énormément l'argent en travaillant comme des animaux puis faisant travailler d'autres gens comme du bétail.

Nous sommes des démons de la consommation.

J'ai deux enfants et je n'achète que ce qui est bon moralement pour eux, les jouets qui les font rêver et qui m'apporte de la bonne conscience : Je les ai offert un petit chien en peluche signé "SPA" (France).

En résumé : pas de profit = pas d?investissement = pas espérance de créer des emplois = pays avec un peuple en détresse.

J'ai rêvé un monde comme celui qu'on avait encore de quoi se révolter (l'année 60) : fumé un joint pour dire non à la guerre du Vietnam était un mythe.
Le #85528
petit-navire :

Dans ton beau discour, t'as oublié un léger détail: l'argent n'est qu'un moyen, il n'a aucune valeur en soit, mais uniquement par la valeure marchande ce qu'il représente.

La culture de l'argent et des "produits financiers", c'est purement et simplement batir son avenir sur du vent.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]