Sites Web : 30 secondes pour s'ouvrir

Le par  |  19 commentaire(s) Source : ZDNET
Loading

Pour assurer la pérennité de son site Web, fruit d'un dur labeur dans lequel il a mis tout son coeur, le webmestre se doit de courtiser avec tous les égards qui lui sont dus, le très impatient internaute, sous peine de le voir jouer la fille de l'air.

LoadingPour assurer la pérennité de son site Web, fruit d'un dur labeur dans lequel il a mis tout son coeur, le webmestre se doit de courtiser avec tous les égards qui lui sont dus, le très impatient internaute, sous peine de le voir jouer la fille de l'air.

Avec l'avènement du haut débit, ce dernier a pris l'habitude d'être servi presque tout de suite, une règle désormais primordiale qui ne souffre d'aucune discussion. C'est du moins ce que révèle une enquête réalisée par le cabinet d'études Tickbox auprès de 2 000 personnes.


La cyber-patience a ses limites
30 secondes, cela peut paraître court dans la vie de tous les jours mais lorsque ce laps de temps s'applique au Net, cela devient très long. D'après le sondage de Tickbox, pour 89,5 % des internautes, ce délai semble durer une éternité et il n'en faut pas plus pour qu'au même titre que si le site était totalement fermé, les internautes le quittent et s'en retournent vers les sites concurrents.

Près de 85 % estiment également que de telles lenteurs donnent une mauvaise réputation au site incriminé, ce qui porte un grand préjudice dans le cadre d'un site marchand.


Le podium assassin
L'étude met en exergue que pour les sondés, les trois principales raisons de départ d'un site sont :

  • un service consommateur faible ( 70,8 % )
  • un temps de chargement trop lent ( 68,9 % )
  • des délais de livraison des produits commandés non respectés ( 68,5 % )

L'instigateur de l'étude, Mike Tobin, directeur du groupe TelecityRedbus qui est le plus important opérateur de centres d'hébergements en Europe ( issu de la fusion entre TeleCity et Redbus InterHouse, société qui a récemment fait parler d'elle en France avec une panne mémorable ) a déclaré : " La loyauté en ligne est si fragile. Il faut être le plus efficace possible pour créer ce sentiment de fidélité. Il faut s'assurer que les fondations du site sont bonnes. ( ... ) La non-accessibilité d'un site Web pendant 10 minutes n'est plus un problème à court terme. Avec un site indisponible ou lent à charger, une société compromet ses revenus futurs en générant la frustration de ses clients ".

Pour GNT, pas de souci, le site répond au quart de tour.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #105206
J'avoue moi même que je suis comme ça et même je n'ai souvent pas la patience d'attendre plus de 10 a 15 secondes, si le site ne se charge pas, je passe mon chemin, les webmestres doivent comprendre qu'il faut offrir de meilleurs serveurs, une meilleure bande passante et tout ça gratuitement, sinon on passe ailleurs, ya tellement de copie de tout sur le net que si je le trouve sur un site super lent, ya bien des chances de le trouver sur un site ultra rapide, suffit de faire des recherches (merci Google)
Le #105207
Idem, et aussi pour les 10s maxi, après j'essai avec IE et si c'est pareil, je passe à un autre site...
Le #105213
20 maxi si le site m'est important et que je ne veux pas le rater.
sinon je me débrouille toujours pour avoir des sites rapides, soit temps moyen 80ms à 370ms.
Le #105215
exact et c'est pour sa que je viens régulieremnt sur gnt car chez vous c'est rapide et aussi pour la qualité du site bien sur
Le #105217
Je m'etais jamais posé la question, j'ai une faible patience visiblement. 10 s maxi !
Le #105224
Ouais 10 secondes maxi. Au début d'Internet on fesait des pages d'accueil de 35 ko maximum. Mais avec l'adsl, c'est plutôt le double ou le triple aujourd'hui. ça fait que ceux qui sont encore en bas débit doivent encore attendre plus qu'il y a 6 ans. Les webnewsters devraient encore se baser sur ces bas débits, mais faut pas rêver. Les pubs ralentissent également énormément les chargements.
Le #105225
D'où l'utilité d'avoir des développeurs php qui pensent à faire des pages adaptées à ceux qui n'ont pas encore accès aux débits de l'adsl
Le #105271
Je sais pas si se prendre la tête pour les accés 56 ko est vraiment nécessaire, combien en restera t il dans seulement 2 ans '
Le #105272
ca doit être dur et stressant une telle impatience non '
moi j'attend, du moins je colle cette ouverture dans un nouvel onglet et je continu à surfer, chercher ailleurs.

je considere la vitesse comme une mauvaise chose aujourd'hui, il faut ralentir. on se sent beaucoup mieux, je vous assure que la patience est un atout pour la santé, le bien-être.

au début j'était mort de rire de voir des gens s'ennerver à tout peter d'impatience, surtout quand il n'y a vraiment aucune importance à aller vite (comme sur la route d'ailleurs quand on sait le peu de temps gagné par rapport au danger des depassement de vitesse) aujourd'hui j'aurais plus tendance à les plaindre.
Le #105275
edwin29 >>>Chui d'ac' !!!

Mais quand tu avec plusieurs types de connexions (de 56K à 8Mbps) sur les mêmes sites, tu ne peux pas empêcher ce réflexe d'impatience....

reste qu'avec les onglets, on peut effectivement réduire considérablement ce temps d'attente...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]