Les Chinois privés de SkypeOut jusqu'en 2008

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Nouvel Obs
Tom online

Skype, la téléphonie facile et économique serait-elle un outil de liberté un peu trop envahissant selon les autorités chinoises ' Toujours est-il que  SkypeOut, l'une des fonctions du célébre logiciel de messagerie ne sera pas autorisée avant 2008.

Skype, la téléphonie facile et économique serait-elle un outil de liberté un peu trop envahissant selon les autorités chinoises ' Toujours est-il que  SkypeOut, l'une des fonctions du célébre logiciel de messagerie ne sera pas autorisée avant 2008.

Tom onlineLes monopoles d' Etat ont la vie dure en Chine. Neuf millions d'usagers utilisent déjà la fonction de téléphonie VoIP de poste à poste et attendent avec impatience la possibilité d'utiliser SkypeOut qui achemine, lui, les communications d'un ordinateur à un combiné téléphonique fixe ou mobile. Mais voilà, sans licence de télécommunications nécessaires pour acheminer des communications depuis Internet vers des réseaux téléphoniques, ça ne sera pas possible, tout au moins d'ici 2008 ont annoncé les autorités chinoises.

Dommage pour le fournisseur de service Internet chinois Tom Online qui, il y a quelques mois, avait créé avec Skype une société visant à permettre ce service. Un premier test commercial qui, il y a un mois, avait vu l'inscription de 10 000 abonnés a sans doute fait sourciller le gouvernement face au succès rencontré.

Le refus chinois de voir se répendre la VoIP peut aisément se comprendre. Selon Wang Leilei, le patron de Tom Online, les autorités chinoises veulent protéger les intérêts des grands groupes publics de téléphonie fixe, à commencer par China Telecom, qui est là-bas premier opérateur du pays.

Décidemment, rien n'est simple là-bas quand il s'agit d'utiliser Internet...

°°°°°°°

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #95385
"Le refus chinois de voir se répendre la VoIP peut aisément se comprendre. Selon Wang Leilei, le patron de Tom Online, les autorités chinoises veulent protéger les intérêts des grands groupes publics de téléphonie fixe, à commencer par China Telecom, qui est là-bas premier opérateur du pays"

il veulent protéger leurs opérateurs ou ils n'ont pas encore les techniques d'écoute et de censure pour la VoIP... <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" />
Le #95419
La Chine veut surtout profiter du positif pour eux du système libéral mais pas du reste
Liberté oui mais faut pas abuser
Et puis cela n'empêche les Etats et les multinationales de faire les yeux doux aux yeux bridés
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]