Le SMS fait toujours plus de morts sur la route

Le par  |  57 commentaire(s)
Telephone-volant

Selon une étude menée par l'Association des Sociétés Françaises d'Autoroutes, le téléphone reste un des facteurs de mort les plus importants au volant.

Selon un sondage mené par l'ASFA auprès de 2000 personnes, 20 % ont indiqué envoyer régulièrement des SMS en conduisant et 31% admettent même consulter immédiatement tout SMS ou email reçu sur leur téléphone, même lorsqu'ils sont au volant.

Le pratique est encore plus répandue chez les jeunes conducteurs : 40% des 25-35 ans affirment qu'ils envoient des SMS en conduisant quand près d'un tiers admet "utiliser souvent" leur téléphone malgré la conduite.

telephone volant logo

L'ASFA a ainsi lancé une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux afin d'alerter les automobilistes sur les dangers de l'utilisation du smartphone au volant avec un slogan "Le téléphone, on l'oublie !". L'association indique par ailleurs que l'année passée, 16,9% des accidents mortels sont intervenus du fait de la déconcentration du conducteur, contre 4% seulement en 2014.

L'année dernière, la Sécurité routière lançait pourtant une application baptisée "Mode Conduite" qui bloquait la réception d'appels et de SMS, évitant ainsi toute tentation au conducteur... L'appli répondait automatiquement que le contact était au volant et qu'il rappellerait ultérieurement.

L'Association des Sociétés Françaises d'Autoroutes rappelle quant à elle que 5 secondes à regarder son smartphone, ce sont 170 mètres parcourus à 130 km/h les yeux bandés. Elle rappelle également que l'usage et la manipulation d'un téléphone au volant constituent une infraction punie par 135 euros d'amende et le retrait de 3 points de permis.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1934849
Jamais de smartphone au volant perso.
Le #1934852
"la manipulation d'un téléphone au volant constituent une infraction punie par 135 euros d'amende et le retrait de 3 points de permis." le simple fait de l'avoir en main est verbalisable alors qu'un fumeur ne risque rien alors qu'il tient également quelque chose de d'ailleurs plus contraignant pour des manœuvres ou réagir en cas de problème. On voit ici les limites du contrôles des automobilistes.

Je ne défend en aucun cas l'utilisation du téléphone au volant, je ne décroche jamais ou je n'envois pas de SMS mais je plaide coupable lorsque je dois appuyer sur suivant pour changer de musique sur Spotify.

Il n'est pas normal de pouvoir verbaliser une simple prise en main d'un téléphone mais absolument pas un tout autre objet ... comme il est complétement aberrant de verbaliser une discussion en kit main libre au téléphone mais absolument pas une discussion entre conducteur et passagers ...
Le #1934853
J'ai déjà été emmerdé par un policier parce que je consultait mon téléphone... dans un embouteillage !!! Par contre la nana qui se penche pour aller chercher ses clopes dans son sac à main sur l'autoroute elle a le droit...
Le #1934854
Et que dire du piéton avec casque sur les oreilles et tapant un texto débouler derrière un camion en stationnement et qui se retourne même pas quand toi tu es obliger de piler pour pas l’écraser!!!
Le #1934856
Ce qui est le plus dangereux pour moi quand je conduis c'est de séparer mes enfants qui se battent à l'arrière ou hurlent. LOL
Le #1934857
kerlutinoec a écrit :

Ce qui est le plus dangereux pour moi quand je conduis c'est de séparer mes enfants qui se battent à l'arrière ou hurlent. LOL


T'as essayé le "taser" , c'est super efficace
Le #1934858
markus a écrit :

"la manipulation d'un téléphone au volant constituent une infraction punie par 135 euros d'amende et le retrait de 3 points de permis." le simple fait de l'avoir en main est verbalisable alors qu'un fumeur ne risque rien alors qu'il tient également quelque chose de d'ailleurs plus contraignant pour des manœuvres ou réagir en cas de problème. On voit ici les limites du contrôles des automobilistes.

Je ne défend en aucun cas l'utilisation du téléphone au volant, je ne décroche jamais ou je n'envois pas de SMS mais je plaide coupable lorsque je dois appuyer sur suivant pour changer de musique sur Spotify.

Il n'est pas normal de pouvoir verbaliser une simple prise en main d'un téléphone mais absolument pas un tout autre objet ... comme il est complétement aberrant de verbaliser une discussion en kit main libre au téléphone mais absolument pas une discussion entre conducteur et passagers ...


Il y a une différence entre une conversation téléphonique et une conversation avec un passager.

Avec un passager, celui-ci voit la route, et automatiquement, lorsqu'il y a une difficulté sur celle-ci, il va s'arrêter de parler pour laisser le conducteur se concentrer.

Le gars au téléphone, il ne voit rien donc continue de parler déconcentrant le conducteur.
Le #1934863
Je l'ai fait une fois ! Quand j'ai vu que ma voiture partait de travers j'ai balancé le phone sur le siège passager et depuis je n'y touche plus en roulant. C'est mortel !
Le #1934864
kerlutinoec a écrit :

Ce qui est le plus dangereux pour moi quand je conduis c'est de séparer mes enfants qui se battent à l'arrière ou hurlent. LOL


Il faut savoir donner de la voix. Tout est dans l'intonation
Le #1934872
karlanne a écrit :

Et que dire du piéton avec casque sur les oreilles et tapant un texto débouler derrière un camion en stationnement et qui se retourne même pas quand toi tu es obliger de piler pour pas l’écraser!!!


Ce n'est pas le sujet. Ici c'est le cas du SMS au volant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]