SMS+ : un beau pactole pour les opérateurs

Le par  |  8 commentaire(s) Source : AFP
premium sms

Les SMS surtaxés communément appellés SMS+ rapportent gros aux acteurs de téléphonie mobile.

Les SMS surtaxés communément appellés SMS+ rapportent gros aux acteurs de téléphonie mobile. Une manne financière que se partagent les opérateurs, les éditeurs de contenus et leurs intermédiaires.

Lancés en 2002 en France, les SMS surtaxés s'ils ne représentent que 5% du trafic des SMS, génèrent, malgré tout, des revenus toujours aussi confortables. En 2005, ils ont progressé de 59 % ce qui représente quelques 361 millions de messages pour un chiffre d'affaires de 184 millions d'euros hors taxes.

Il faut dire que le simple fait de faire appel à ces services se facture gros. En moyenne 1,50 euros par appel pour obtenir des titres de l'actualité, consulter son horoscope, discuter en direct par chat ou encore obtenir un nouveau logo pour son mobile. Le panoplie des services proposés se fait à grands renforts de publicité sur Internet ou sur les magazines. En 2005, on a comptabilisé 490 numéros payants dédiés au SMS+. C'est tout " bénef " pour les opérateurs puisque cela ne leur coûte pas très cher.

Premium smsLe SMS+ est aussi un bon moyen de promotion pour des boutiques qui veulent fidéliser leurs clientèles par téléphone mobile. Si la cible adolescente semble évidente, le SMS+ est pourtant en passe d'intéresser d'autres générations pour d'autres utilités bien plus pratiques ( ou moins futiles ). C'est le cas notamment de la RATP ou de la SNCF qui vous informera d'une commande ou d'un horaire, et de votre banque qui peut vous informer de l'état de vos finances.

Le phénomène SMS n'est d'ailleurs pas prêt de s'essouffler. Certains services sont déjà sur les rails et bien avancés. C'est le cas du MT Premium, un système de SMS+ par abonnement, qui fidélisera encore un peu plus les accros du SMS+. C'est déjà gagné pour le reste de l'Europe, alors...

°°°°°°°

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #84314
"En 2005, ils ont progressé de 59 % ce qui représente quelques 361 millions de messages pour un chiffre d'affaires de 184 millions d'euros hors taxes."

Hors taxes le CA serait de 0?
Le #84317
Ha parcequ'il existerait des SMS non surtaxés '

Appelez une personne ou lui laisser un message sur le répondeur pour lui dire la même chose que sur un SMS coute moins cher, donc bon...
Le #84339
Bof, pour ma part je développe mes propres services à base de web services, le tout s'appuyant sur IP. C'est bien plus riche et fonctionnel et pas besoin d'attendre que qun offre le service pour l'avoir. Seul souci : çà ne rapporte rien à l'opérateur !
db
Le #84340
Bof, pour ma part je développe mes propres services à base de web services, le tout s'appuyant sur IP. C'est bien plus riche et fonctionnel et pas besoin d'attendre que qun offre le service pour l'avoir. Seul souci : çà ne rapporte rien à l'opérateur !
db
Le #84351
tant que la demande sera forte, les operateurs garderont des prix elevés.

c'est aux clients de faire bouger les choses, mais visiblement ca ne les gene pas plus que ca , ce qui encourage les operateurs à continuer dans cette voie la.
Le #84353
Comme disait coluche " tant qu'ils trouveront des couillons pour payer ...."
Le #84404
Comme en plus les opérateurs s'entendent tous sur les prix c'est la plus belle arnaque de ces dernières années
Quand ce sont de grosses entreprises qui volent leurs Clients c'est bizarre mais c'est le silence radio des autorités
Par contre ne téléchargez pas quelques musiques sinon c'est les menottes
Le #84492

phebus


En fait, on peut travailler et utiliser des protocoles interdits par les CGV.
Ceci par le biais de l'encapsulation protégée via un lien SSH, SSL ou encore un tunnel protégé.
Mais ce n'est pas << bien >>.

On peut surtout, et c'est plus rusé, car on bénéficie alors d'une bien plus importante bande passante, on prend la main sur une machine distante en Telnet, en VNC, en TS ou en NX.
C'est ce mode de travail que je privilégie actuellement.
Hélas, excepté pour VNC pointant sur la console (mais VNC est lent), la rupture de la communication entraîne la rupture de la session.
Il y a encore un peu de boulot sur les émulateurs de ce côté là.

db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]