Snapchat a menti à ses utilisateurs

Le par  |  2 commentaire(s)
Snapchat

Accusée par la Federal Trade Commission d'avoir trompé ses utilisateurs, l'application Snapchat accepte d'être surveillée sur une période de vingt ans et assure avoir mis de l'ordre dans son apprentissage des règles de confidentialité.

Avec ses nouvelles fonctionnalités de messagerie instantanée et d'appels vidéo, Snapchat a fait mouche. L'application mobile et service de partage de photos et vidéos éphémères compte 40 millions d'utilisateurs et jouit d'une grosse popularité auprès des plus jeunes. Cela avait tapé dans l'œil de Facebook qui avait proposé la bagatelle de 3 milliards de dollars pour son rachat.

Snapchat-appel-videoDatée de novembre 2013, cette offre de rachat rejetée par Snapchat lui a donné un sérieux coup de projecteur. Et patatras, fin 2013 Snapchat a été pris la main dans le sac pour une gestion aléatoire des questions de sécurité et confidentialité.

Le point d'orgue aura été la découverte d'une vulnérabilité dans la fonctionnalité " Trouver un ami " et ayant permis la compromission de données de 4,6 millions d'utilisateurs. Un problème que Snapchat a traité de manière maladroite en ignorant dans un premier temps l'avertissement d'un chercheur en sécurité.

L'autorité américaine de la concurrence et de la protection des consommateurs ( FTC ; Federal Trade Commission ) a annoncé hier un accord avec Snapchat qui est accusé d'avoir échoué dans la sécurisation de ladite fonctionnalité. Pire, pour la FTC, Snapchat a pour ainsi dire berné ses utilisateurs.

Présidente de la FTC, Edith Ramirez commente :

" Si une entreprise vend la confidentialité et la sécurité comme les principaux atouts de son service pour les consommateurs, il est essentiel de tenir promesses. Toute entreprise qui fait de fausses déclarations aux consommateurs sur ses pratiques en matière de confidentialité et sécurité risque une action de la FTC. "

Selon la FTC, Snapchat a trompé les utilisateurs sur la nature éphémère des messages - les snaps - envoyés via l'application. Des griefs portent sur le fait que par le biais de plusieurs artifices et applications tierces, il est possible de sauvegarder du contenu envoyé, ne serait-ce que par simple capture d'écran ou en accédant au stockage temporaire sur le terminal.

D'autres reproches sont relatifs par exemple à la collecte de données de localisation d'utilisateurs Android alors que les règles de confidentialité laissent entendre que ce n'est pas le cas, la récupération d'informations dans le carnet d'adresses d'utilisateurs iOS sans leur consentement.

Le communiqué de la FTC adopte un ton très ferme. De son côté, Snapchat reconnaît avoir commis des erreurs et souligne avoir déjà corrigé la plupart des problèmes soulevés par la FTC. C'est presque l'erreur de jeunesse qui est plaidée avec l'accent qui avait d'abord été mis sur le développement.

Selon les termes de l'accord accepté par Snapchat, le service ne devra plus déformer la réalité des faits en matière de sécurité et confidentialité des données des utilisateurs. Un programme complet de confidentialité devra être mis en place et sera surveillé par un tiers pendant une durée de 20 ans.

Si Snapchat ne se conforme pas à ses engagements, la sanction sera alors des amendes. On se souviendra que pour des questions de confidentialité des données personnelles, la FTC a également placé Facebook sous surveillance pendant 20 ans, de même que Google mais c'était en l'occurrence pour le défunt réseau social Buzz qui s'intégrait à Gmail.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1737392
Si ça fait jurisprudence, Microsoft est foutu.
Le #1737532
Ptin 20 ans de surveillance !!! À l'ère du numérique c'est énorme... En même temps, bien fait pour eux, z'ont qu'à pas mentir !

Mais bon Google leur a donné la solution : un petit coup de peinture, un peu de renommage (réseau social Buzz ->réseau social Google+) et zou la surveillance disparaît...

C'est dommage que la justice soit toujours à la ramasse par rapport aux riches (particuliers comme entreprises), avec tout ce qu'elle ramasserait comme fric, on pourrait enfin vivre dans une société sans crise économique...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]