Solar Impulse : La traversée des Etats-Unis sans carburant fossile

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Engadget
Solar Impulse

Avant de s’offrir un tour du monde, le projet Solar Impulse devrait parcourir les États-Unis. L’occasion pour l’avion solaire de partager son message écologique et de sensibiliser sur le potentiel des énergies renouvelables.

En décembre dernier, l’équipe suisse de Solar Impulse annonçait son envie de réaliser le tour du monde à bord d’un avion uniquement propulsé par l’énergie solaire.

Après quelques vols d’essai, le HB-SIA devrait dans un premier temps s’accorder une petite balade et traverser les États-Unis en plusieurs étapes, permettant ainsi aux pilotes de partager leur exploit avec le public.

solar impulse (2) L’avion équipé de plus de 12 000 panneaux solaires et d’une envergure similaire à celle d’un Jumbo Jet est déjà arrivé sur le nouveau continent, démonté et transféré à bord d’un Boeing 747 Cargo.

À partir du premier mai 2013, Solar Impulse partira de San Francisco pour rejoindre New York, en effectuant des haltes à Phoenix, Dallas, Atlanta et Washington DC.

Bertrand Piccard et Andre Borscberg sont très enthousiastes à l’idée d’être les premiers pilotes à survoler les États-Unis avec un avion capable de voler 24 h non-stop jour et nuit avec la seule énergie solaire.

L’exploit se voudra éducatif puisqu’à chaque atterrissage, plusieurs jours seront consacrés à la tenue de conférences sensibilisant sur les capacités et l’urgence du développement des énergies renouvelables. Les pilotes devraient ainsi se rendre dans des écoles pour partager leur expérience, mais également retransmettre de la vidéo en direct et permettre des interactions avec le public pendant les phases de vol.

SOLAR_IMPULSE 2 Lors d’une conférence visant à présenter le projet de traversée des États-Unis, les responsables de Solar Impulse ont également précisé qu’un nouvel avion serait construit pour le tour du monde prévu en 2015.

Les avancées technologiques au niveau des matériaux, des panneaux solaires, des batteries, des moteurs et des processus de fabrication ont été tellement importantes depuis le début du projet qu’il serait dommage de ne pas en faire la promotion. En outre, ces nouvelles technologies permettraient de proposer un cockpit plus large allouant davantage de confort aux pilotes.

Car oui, les limites de l’avion sont actuellement humaines, si l’avion est bien capable de voler pendant 24 h de façon continuelle, ce sont les conditions dans le cockpit qui imposent ces limites. Le prochain avion devrait ainsi permettre aux deux aviateurs de rester jusqu’à 5 jours consécutifs en vol sans se poser, et toujours sans autre énergie que celle procurée par le soleil.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1243142
Ce que font ces gars (Suisses) est fantastique. On est encore loin d'une exploitation commerciale de ce type d'appareil mais ils ouvrent la voie car il n'y a pas si longtemps beaucoup considéraient qu'un avion ne nécessitant aucune énergie fossile pour se maintenir indéfiniment en l'air était une hérésie.
Le #1243202
spamnco a écrit :

Ce que font ces gars (Suisses) est fantastique. On est encore loin d'une exploitation commerciale de ce type d'appareil mais ils ouvrent la voie car il n'y a pas si longtemps beaucoup considéraient qu'un avion ne nécessitant aucune énergie fossile pour se maintenir indéfiniment en l'air était une hérésie.


C'est vrai qu'on n'utilise pas du tout d'énergie fossile pour produire l'appareil...
Le #1243252
Utilises-en un peu pour lire correctement les commentaires : "aucune énergie fossile pour se maintenir indéfiniment en l'air"
Le #1243412
spamnco a écrit :

Utilises-en un peu pour lire correctement les commentaires : "aucune énergie fossile pour se maintenir indéfiniment en l'air"


J'ai bien lu, seulement ne pas utiliser d'énergie fossile en vol mais en utiliser autant que l'appareil qui en consomme dans tout sa durée de vie pour la production et l'entretien, c'est tout de même pas une opération franchement rentable...
Le #1243512
- Commandant ! Commandant ! On perd de l'altitude ! Que dois-je dire aux passagers pour les rassurer ?
- Pédalez plus vite !
Le #1243722
liberal a écrit :

spamnco a écrit :

Utilises-en un peu pour lire correctement les commentaires : "aucune énergie fossile pour se maintenir indéfiniment en l'air"


J'ai bien lu, seulement ne pas utiliser d'énergie fossile en vol mais en utiliser autant que l'appareil qui en consomme dans tout sa durée de vie pour la production et l'entretien, c'est tout de même pas une opération franchement rentable...


Si on écoutait les gens comme toi il n'y aurai jamais eu de progrès...

Le principe de base est toujours "se procurer de l’énergie", ensuite ont transforme tout ce que l'on veut en ce que que l'on souhaite, les "énergies fossile" ne sont actuellement utilisée que parce-que c'est le plus facile et le plus rentable
Prend bien note que l'on peut tout faire sans energie fossile mais que les volontés ne sont pas là ( cela progresse ceci dit, sous pression d'une rentabilité en diminution constante )
Le #1244552
liberal a écrit :

spamnco a écrit :

Utilises-en un peu pour lire correctement les commentaires : "aucune énergie fossile pour se maintenir indéfiniment en l'air"


J'ai bien lu, seulement ne pas utiliser d'énergie fossile en vol mais en utiliser autant que l'appareil qui en consomme dans tout sa durée de vie pour la production et l'entretien, c'est tout de même pas une opération franchement rentable...


Les matériaux utilisés pour concevoir l'avion peuvent se recycler pour la plus grande partie contrairement au kérosène qui part en fumée à chaque vol.

De plus l'utilisation d’énergie non fossiles ou renouvelables est une question essentiellement économique. Ces scientifiques essaient de démontrer qu'envisager d'utiliser de l'énergie solaire plutôt que des dérivés du pétrole peut être intéressant à moyen terme.

On peut être cynique en permanence mais pour moi les cyniques ne sont que des observateurs qui passent à côté de leur vie.
Le #1250442
spamnco a écrit :

liberal a écrit :

spamnco a écrit :

Utilises-en un peu pour lire correctement les commentaires : "aucune énergie fossile pour se maintenir indéfiniment en l'air"


J'ai bien lu, seulement ne pas utiliser d'énergie fossile en vol mais en utiliser autant que l'appareil qui en consomme dans tout sa durée de vie pour la production et l'entretien, c'est tout de même pas une opération franchement rentable...


Les matériaux utilisés pour concevoir l'avion peuvent se recycler pour la plus grande partie contrairement au kérosène qui part en fumée à chaque vol.

De plus l'utilisation d’énergie non fossiles ou renouvelables est une question essentiellement économique. Ces scientifiques essaient de démontrer qu'envisager d'utiliser de l'énergie solaire plutôt que des dérivés du pétrole peut être intéressant à moyen terme.

On peut être cynique en permanence mais pour moi les cyniques ne sont que des observateurs qui passent à côté de leur vie.


Et pour moi les optimistes tendance bisounours sont des gros dangereux. Je dis pas qu'il faut jeter ces recherches à la poubelle, mais en l'état actuel je pense pas non plus que "fantastique" soit le terme qui convienne... Alors face à cet emballement démesuré, il faut bien que quelqu'un fasse contrepoids. Et c'est bien connu que le recyclage ne consomme lui-même pas du tout d'énergie, n'est-ce pas...
Le #1251652
liberal a écrit :

spamnco a écrit :

liberal a écrit :

spamnco a écrit :

Utilises-en un peu pour lire correctement les commentaires : "aucune énergie fossile pour se maintenir indéfiniment en l'air"


J'ai bien lu, seulement ne pas utiliser d'énergie fossile en vol mais en utiliser autant que l'appareil qui en consomme dans tout sa durée de vie pour la production et l'entretien, c'est tout de même pas une opération franchement rentable...


Les matériaux utilisés pour concevoir l'avion peuvent se recycler pour la plus grande partie contrairement au kérosène qui part en fumée à chaque vol.

De plus l'utilisation d’énergie non fossiles ou renouvelables est une question essentiellement économique. Ces scientifiques essaient de démontrer qu'envisager d'utiliser de l'énergie solaire plutôt que des dérivés du pétrole peut être intéressant à moyen terme.

On peut être cynique en permanence mais pour moi les cyniques ne sont que des observateurs qui passent à côté de leur vie.


Et pour moi les optimistes tendance bisounours sont des gros dangereux. Je dis pas qu'il faut jeter ces recherches à la poubelle, mais en l'état actuel je pense pas non plus que "fantastique" soit le terme qui convienne... Alors face à cet emballement démesuré, il faut bien que quelqu'un fasse contrepoids. Et c'est bien connu que le recyclage ne consomme lui-même pas du tout d'énergie, n'est-ce pas...


Depuis quand la consommation d'énergie est un problème ? Tout être vivant en consomme et c'est même ce qui caractérise le vivant (les rochers ne consomment pas grand chose).

Je ne suis pas un benêt optimiste mais un cartésien qui trouve en effet extraordinaire le fait que deux "petits" Suisses soient aujourd'hui à la pointe de cette expérience technologique alors que ça devrait être une priorité internationale de tous les gouvernements un minimum concernés par notre avenir sur cette planète (oui là je suis un poil benêt j'en conviens).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]