Sommet de Tunis : les USA, grands gagnants

Le par  |  17 commentaire(s) Source : Reuters

Le Sommet Mondial sur la Société de l'Information se poursuit, mais sans grand suspense, car une des principales pierres d'achoppement entre Europe et Etats-Unis vient de disparaître.

Le Sommet Mondial sur la Société de l'Information se poursuit, mais sans grand suspense, car une des principales pierres d'achoppement entre Europe et Etats-Unis vient de disparaître.

Le sommet mondial organisé sous l'égide des Nations Unies à Tunis prévoyait d'aborder toutes sortes de thèmes directement liés à Internet, son usage, son avenir, et on attendait la grande confrontation d'idées entre les Etats-Unis et l'Union Européenne sur l'attribution et la garde des noms de domaine.

Le suspense n'aura pas duré longtemps, puisqu'à peine le sommet ouvert, on apprenait que les USA garderont finalement la main-mise sur cette partie cruciale de l'Internet moderne.

Le seul arbitre potentiel a presque tout de suite décliné la lutte: par la voix de son Secrétaire Général, Kofi Annan, les Nations Unies ont fait savoir qu'elles n'avaient ni pour mission, ni pour vocation à "gérer" Internet, arguant que ce travail, hautement technique, ne pouvait revenir qu'à une institution purement politique.

A cette annonce, le Vice-Ministre allemand de l'Economie, Bernd Pfaffenbach a déclaré que l'accord final suggérait selon lui une supervision internationale de la gestion des noms de domaine, mais son opinion n'a pas reçu beaucoup d'écho. Pourtant, à terme, un dédoublement du réseau mondial pourrait voir le jour, et avec lui de nombreuses erreurs d'aiguillage au moment d'afficher les pages Web recherchées.

"Et le combat cessa, faute de combattants" pourrait être en résumé le sentiment qui prédomine désormais, car par un savant tour de passe-passe, les Etats-Unis sont parvenus à conserver le contrôle de ces noms de domaine. En échange, ils ont généreusement accordé aux pays détenteurs de noms de domaine personnalisés (la France avec le .fr ou la Chine avec le .cn, par exemple) une plus grande marge de manoeuvre quant à la manière de les gérer.

Une inconnue, mais de taille, subsiste: que deviendra l'ICANN à la fin de l'accord qui le lie au Département américain du Commerce, son autorité de tutelle outre-Atlantique'

C'est une autre histoire...



Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #70027
Bon une fois de plus on la profond mais aussi profond que l'ocean la
Le #70029
"Koki Annan"
mon dieu mon dieu si c'est pas malheureux une telle faute de frappe
Le #70030
Ange je vais finir par plus pouvoir faire quoi que ce soit pour toi ...

"protentiel" '
Le #70037
Pourquoi s'empoigner avec les Ricains puisque c'est un combat qui n'aura bientôt plus lieu d'être
La main mise US disparaitra autrement
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #70047
@phebus

Comment donc '
Le #70058
Ipv6'

Je n'y connais pas grand chose, mais est à ça que phebus faisait allusion'
Le #70066
@CoRsCiA & Snake-II: vous n'aviez jamais entendu parler du frère jumeau de Kofi Annan'! Ni du terme "protentiel", qui désigne un légume de la famille des cucurbitacées à longue tige, qui ne pousse qu'en novembre, les années impaires'!

Au fait, vous avez vu' Plus de faute de frappe, plus une... non non non... <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #70088
:roll:Bernd Pfaffenbach
je connais pas l'allemand mais là je voterais pas pour dire que c'est un E qui manque

cher Ange

Ben oui, mon brave monsieur, nul n'est parfait.
Le #70094
Et tu le mettrais où, le "e" qui manque...'
Le #70095
http://today.reuters.com/news/newsArticle.aspx'type=internetNews&storyID=2005-11-16T185534Z_01_FOR566192_RTRUKOC_0_US-TUNIS.xml&archived=True

Non mais...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]