Sony voudrait le contrôle total de Sony Ericsson

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Sony ericsson logo pro

Le groupe japonais Sony chercherait à prendre un contrôle total de la co-entreprise Sony Ericsson pour appuyer sa stratégie mobile autour des tablettes et consoles de jeux portables.

Sony ericsson logo proSi le fabricant de terminaux Sony Ericsson est contrôlé à 50:50 par le japonais Sony et le suédois Ericsson, ce n'est pas la première fois qu'il se murmure que le groupe nippon cherche à en prendre le contrôle à 100%.

Cette attente s'est faite plus pressante quand le fabricant a commencé à décliner en 2008, faute d'avoir pris le virage des smartphones à temps, mais l'organisation n'a finalement pas changé, les deux sociétés directrices se contentant de réinjecter des fonds pour soutenir sa mutation.

Depuis, Sony entend bien devenir un grand fabricant de tablettes tactiles et par extension de produits nomades, et le groupe serait sur le point de négocier un accord avec Ericsson pour obtenir l'entier contrôle sur le fabricant.

Selon le Wall Street Journal, Sony pourrait alors intégrer le fabricant dans ses branches d'activité et mener son développement de front avec celui des tablettes, des consoles de jeux et des possibilités d'interaction avec d'autres produits électroniques.


Se renforcer dans les activités mobiles
Le groupe japonais aurait ainsi les mains libres pour mener une stratégie mobile commune pour tous ses produits, à l'image d'un Apple ou d'un Samsung. La part d' Ericsson dans le fabricant mobile est estimée à environ 1 à 1,25 milliard de dollars mais la transaction peut s'avérer complexe du fait de la mobilisation de la propriété intellectuelle de l'équipementier.

Dans le même temps, Sony Ericsson s'est fixé pour objectif de devenir le premier fabricant de smartphones Android mais son CEO Bert Nordberg a reconnu récemment avoir sous-estimé les forces de la concurrence, rendant le projet plus difficile à réussir.

Et de son côté, Ericsson ne serait pas contre une cession de cette activité, son attention se portant sur les infrastructures et les réseaux à l'heure du déploiement des réseaux mobiles LTE. Avec le retour à l'équilibre ( à peu près mais cela va plutôt dans le bon sens ) du fabricant de terminaux, Sony a de nouveau une chance d'obtenir gain de cause et d'intégrer cette activité dans ses branches.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]