Sony et son Playstation-Live

Le par  |  1 commentaire(s)

Sony annonce que sa plate-forme de jeu en ligne sera totalement ouverte aux développeurs, mais sous conditions.

Sony annonce que sa plate-forme de jeu en ligne sera totalement ouverte aux développeurs, mais sous conditions.


C'est ce que vient d'annoncer Sony, par l'intermédiaire du Chef exécutif du développement mondial.

Ces fameuses conditions sont que, grosso modo, les développeurs devront supporter les coûts et maintenance de son support réseau.

Pour l'instant les explications de Sony restent assez vagues, mais les réactions des éditeurs/développeurs devant ces perspectives de surcoûts devraient se faire entendre.

A priori, Sony voudrait bien développer la Plate-forme Online destinée à la Playstation, mais aux frais des éditeurs et développeurs.


On peut comparer cette politique à celle de Microsoft qui, dans ce domaine, a opté pour une politique inverse, ce dernier prenant tout à sa charge comme les serveurs, les outils et kits de développement, qu'il offre gratuitement à tous.

Une manière d'attirer ceux qui demain feront les jeux à succès de la Xbox 360 en les libérant de contraintes financières.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #57810

Akerone


"On peut comparer cette politique à celle de Microsoft qui, dans ce domaine, a opté pour une politique inverse, ce dernier prenant tout à sa charge comme les serveurs, les outils et kits de développement, qu'il offre gratuitement à tous."

Ce n'est pas tout à fait juste, ça. Cette gratuité ne concerne que les développeurs, si je comprends bien. Alors que ce sont les usagers qui payent le X-Box Live via des abonnements au mois ou à l'année.

En revanche, Sony propose de faire payer le service aux développeurs, qui devraient se rabattre donc sur les éditeurs de jeu. On pourrait espérer que ce coût soit donc reporté sur le prix de vente des jeux éditeurs... L'inconvénient serait que lesdits éditeurs perdraient une certaine marge sur les revenus des jeux distribués car il est difficillement concevable de voir augmenté de 15 ? le prix des jeux consoles, avoisinnant déjà les 60~70 ? dans certains cas. Donc que vont-ils faire payer'

Ou alors, les éditeurs font payer le jeu en ligne, comme pour World of Warcraft, mais cela entraînerait pas mal de complications au niveau de la gestion des différents abonnements pour les joueurs.

Vive les jeux PC !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]