Grouper.com : le bras de fer Sony versus Universal Music

Le par  |  2 commentaire(s)
universal : logo

Dans cette affaire menée au tribunal de Los Angeles mardi, Grouper a nié les infractions aux droits d'auteur et indiqué que Universal utilisait cette affaire pour dynamiser une autre plate-forme vidéo dans laquelle la plus grande major du monde a une participation.

Dans cette affaire menée au tribunal de Los Angeles mardi, Grouper a nié les infractions aux droits d'auteur et indiqué que Universal utilisait cette affaire pour dynamiser une autre plate-forme vidéo dans laquelle la plus grande major du monde a une participation.

Selon diverses souces relayées par Reuters, Universal Music et d'autres labels comme Warner Music, ont en effet négocié de petites participations dans YouTube juste avant son rachat par Google pour un montant de 1,65 milliard de dollars le mois dernier.

Grouper a déclaré qu'il n'était pas engagé dans un programme massif d'enfreintes aux droits d'auteur et a précisé que, comme d'autres sites, il ne pouvait pas empêcher les tierces parties d'outrepasser les termes d'utilisation de ces services qui définissent clairement une interdiction de mettre en ligne des vidéos protégées.

Le portail vidéo de Sony a en outre assuré qu'il se pliait entièrement au Digital Millennium Copyright Act et qu'il prenait en compte les requêtes des ayants-droit pour supprimer de son site web les vidéos incriminées mises en ligne par les internautes.

Sony Pictures Entertainment a racheté Grouper en août pour une somme de 65 millions de dollars. En octobre, Universal poursuivait Grouper et Bolt.com, clamant que ces sites permettaient aux utilisateurs de mettre en ligne des versions piratées de ses musiciens et artistes. Vendredi dernier, Universal, encore lui, assignait en justice MySpace pour les mêmes raisons.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #142962
Très éclairante, cette brève !

J'espère qu'elle sera beaucoup lue.
Le #142996
Le choc des majors qui finiront par s'entretuer

Qu'ils se débrouillent entre requins qui utilisent excessivement les lois pour se faire du fric
Sony fabrique et vend des appareils qui permettent d'enregistrer et donc favorise le piratage et d'un autre coté fait du fric avec les piratés
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]