Sony Mobile chercherait à concevoir son propre processeur pour ses Xperia

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Digitimes
Sony Xperia Z5 Premium 02

Après Samsung et ses Exynos et Huawei avec Kirin, les fabricants LG Electronics mais aussi Sony Mobile seraient les prochains à vouloir développer leur propre processeur mobile en interne.

Sony Xperia Z5Le marché des processeurs mobiles, au coeur des smartphones et des tablettes, est longtemps resté l'apanage de quelques grandes sociétés (Texas Instruments il y a quelques années, Qualcomm ou MediaTek aujourd'hui) proposant des plates-formes standard ou légèrement adaptées pour les besoins des fabricants.

Le groupe Apple a été l'un des premiers à sortir de ce schéma pour développer ses propres processeurs, ce qui a donné la famille Apple Ax, avec une personnalisation poussée (coeurs du CPU, architecture du GPU...) introuvable ailleurs.

Le géant coréen Samsung lui a emboîté le pas avec une intensification des efforts en 2015 via l'Exynos 7420, solution de référence pour l'ensemble de ses smartphones haut de gamme, et l'annonce d'un Exynos 8890 avec des coeurs 64-Bit spécifiques.

Au-delà, le groupe chinois Huawei est lui aussi engagé dans la conception de ses propres processeurs, illustrée par l'arrivée du SoC Kirin 950 qu devrait rapidement se retrouver dans ses appareils mobiles haut de gamme.

D'autres fabricants prennent le train de cette tendance en marche. LG Electronics a commencé à s'y intéresser avec une série Nuclun dans certains de ses modèles et qui pourrait se poursuivre par un SoC Nuclun 2 peut-être gravé en 14 nm chez Intel. Même Google est soupçonné de chercher à développer ses propres solutions pour les produits Nexus.

Enfin, selon Digitimes, le groupe Sony Mobile chercherait lui aussi à disposer des ses propres processeurs pour créer de la différenciation sur ses modèles Xperia. Des fabricants chinois pourraient faire de même en passant par la société taiwanaise Global Unichip.

Ces mouvements en coulisses posent déjà la question de leur impact sur les résultats des principaux acteurs du marché, tels que Qualcomm ou MediaTek, et sur la croissance du nouveau venu, le chinois Spreadtrum.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1868262
S'il peut faire mieux qu'un MediaTek, pourquoi pas !
Le #1868266
iFlo59 a écrit :

S'il peut faire mieux qu'un MediaTek, pourquoi pas !


Déjà qu'ils sont sur le fil rouge, je ne pense pas qu'ils vendent suffisamment pour se permettre de perdre de l'argent de cette façon.

Ici on peut faire mieux, c'est évident, mais à quel prix et pour quel gain réel ?

La manœuvre est dangereuse, même pour la PlayStation ils ont préféré prendre une solution moins onéreuse.
Même si je suis d'accord que le processeur maison pourrait servir également pour leurs téléviseurs connectés mais.. reste la question: est-ce une bonne chose de dilapider de l'argent dans un secteur sans certitude de gain dans un délai raisonnable pour ne pas perdre le support des actionnaires ?
Le #1868271
Si c'est pour partir de zéro, ils vont ramer ...
Le #1868306
Ça y est.... "le boucher veut faire du pain" maintenant...

Qu'ils restent dans leur domaine de compétence. Les chinois ont les ressources financières à injecter dans le R&D pas eux.

Ils ont prix un SoC AMD pour la PS4, ils n'ont pas les moyens de faire mieux ou équivalent, partir d'une copie blanche sa coûte très cher...
Le #1868326
criss1023 a écrit :

Ça y est.... "le boucher veut faire du pain" maintenant...

Qu'ils restent dans leur domaine de compétence. Les chinois ont les ressources financières à injecter dans le R&D pas eux.

Ils ont prix un SoC AMD pour la PS4, ils n'ont pas les moyens de faire mieux ou équivalent, partir d'une copie blanche sa coûte très cher...


Faux de A à Z.
Le CELL tu crois qu'ils l'ont trouvés dans le cul d'une poule ?

Ils n'ont pas choisis un SoC AMD car ils n'ont pas les moyens de faire mieux mais parce que la PlayStation 3 a coûte beaucoup trop cher à son lancement ce qui lui a donné une mauvaise image et un mauvais démarrage. Et de la part d'un des leaders des consoles de salon avec Nintendo, se faire ramasser par le nouveau du secteur..

Pour ne pas répéter l'erreur, ils ont fait le choix de changer d'architecture pour faire des économies. S'ils avaient pu faire la PS3 puissance PS4+ avec du PPC au même prix que la PS4 x86.. ils l'auraient fait. Seulement ce n'était pas possible. En tout cas pas au démarrage.
Et il était certainement pas question de répéter l'histoire. Encore moins quand Microsoft s'est mit en difficulté tout seul avec la One tel qu'imaginé au départ.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]