Piratage : Sony fait pression sur les médias pour bloquer l'exploitation des informations fuitées

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Re/code
Sony logo

Le groupe Sony a adressé des mises en demeure à divers médias pour tenter d'empêcher la diffusion des informations qui lui ont été volées lors du piratage de ses serveurs.

Face au nouveau piratage massif de ses serveurs fin novembre, qui a conduit à la diffusion de films récents sur les réseaux de partage, à l'émergence d'informations comme une partie du script du prochain James Bond ou encore la récupération de données personnelles d'employés et de plusieurs stars hollywoodiennes, le groupe Sony prend diverses mesures pour tenter de contrer les effets collatéraux de ces fuites.

Sony logo Alors qu'il semble tenter de freiner la diffusion des films (dont certains pas encore distribués) en polluant les réseaux de partage, le groupe a également envoyé des courriers à divers médias, les invitant fermement à ne diffuser ou exploiter aucune information "volée" issue du piratage.

La lettre, au nom de David Boies, avocat représentant Sony, indique que Sony Pictures ne donne pas son consentement pour un usage quel qu'il soit des documents piratés éventuellement en possession des médias (New  York Times, Wall Street Journal, Hollywood Reporter et d'autres médias ont reçu ce courrier) et demande la destruction des documents.

Le groupe se fait menaçant en indiquant que toute exploitation des données récupérées par Guardians of Peace, et qui sont tout de même censées représenter 100 teraoctets de contenus, dont plusieurs gigaoctets d'emails, mais aussi des données commerciales, des fiches de paie et des données personnelles, fera l'objet de procédures judiciaires.

Le Wall Street Journal note également que Sony a fait pression sur certains journalistes pour les inciter à la discrétion, même si certains n'ont pas pu s'empêcher de publier des échanges d'emails de stars hollywoodiennes comme Angelina Jolie ou Leonardo di Caprio.

Il faut dire que Guardians of Peace promet de nouvelles fuites d'informations sous la forme d'un "cadeau de Noël" qui promet d'être explosif et "plus intéressant". Dans le même temps, il propose dans un message aux employés de Sony d'écarter leurs données de la prochaine fuite si ces derniers communiquent leur nom et leur fonction.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1822669
la réaction de Sony est à gerber sur ce coup là (rien de neuf cependant depuis le fiasco contre GeoHot...) bref je continuerais à m'en souvenir
Le #1822709
"Le Wall Street Journal note également que Sony a fait pression sur certains journalistes pour les inciter à la discrétion, même si certains n'ont pas pu s'empêcher de publier des échanges d'emails de stars hollywoodiennes comme Angelina Jolie ou Leonardo di Caprio."
=>Qu'est-ce que Sony fiche avec des e-mails de stars ? Ils sont fournisseurs e-mails pour VIPs ? Ou alors il s'agit juste d'e-mails pro genre négo de contrat, mais là j'imagine mal l'intérêt pour les tabloids...
Anonyme
Le #1822906
Ca me fait plaisir de voir enfin les géants en prendre plein la tête.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]