Sony : utiliser le corps humain pour véhiculer le son

Le par  |  7 commentaire(s) Source : New Scientist
sony musique corps humain (Small)

Qui plus est, cette méthode fait abstraction du Wi-Fi, du Bluetooth et de autres connexions IRDA.

Qui plus est, cette méthode fait abstraction du Wi-Fi, du Bluetooth et de autres connexions IRDA. Que reste-t-il alors, vous demandez-vous ' Le corps humain pardi !

Chirurgie accoustique...

En effet, selon nos très sérieux confrères du New Scientist, les ingénieurs de Sony se sont penchés sur la possibilité d’utiliser le corps humain comme médium de transmission de signaux. Recherches très vite concrétisées.


Sony musique corps humain small


Dont acte : en faisant passer un signal à travers l’enveloppe charnelle, on pouvait obtenir une liaison totalement fluide. On peut ainsi éviter les problèmes d’interférence ou d’électricité statique que rencontrent parfois nos casques Bluetooth en liaison avec des émetteurs radio.

Les chercheurs ont découvert que ce réceptacle de chair, de sang et d’os qu’est notre corps peut faire office de condensateur, lui-même porteur d’une légère charge électrostatique. En émettant un signal fluctuant sur un morceau de tissu conducteur, le lecteur audio va envoyer une légère charge électromagnétique dans le corps de l’utilisateur.


Bug matériel ou bilan de santé exigé '
Côté réception, une paire de coussins conducteurs logée dans le casque audio permettrait de retrouver le signal qui sera après converti en son. Selon ces ingénieurs, ce procédé ne serait apparemment pas nuisible pour l’organisme.

Détail intéressant pour les mélomanes : le signal haute fréquence peut transmettre des données à une vitesse de 48 kilo-octets par seconde, ce qui, selon Sony, est tout à fait suffisant pour un lecteur de musique.

Les mauvaises langues affirment d’ores et déjà qu’en cas de coupure de signal ou d’interférences, l’utilisateur serait bien avisé de consulter un médecin…
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #144355
Est-ce que la nuit le corps s'auréole d'une douce lumière '
Le #144368
ah ca me fait penser qu'un moment il y avait des sucettes qui emetaient de la musique quand on les mettaient en contact avec les dents
seul le gourmand pouvait l'entendre.
Le #144376
Ne poussez pas le volume trop fort, hein
Le #144379
48 kilo octet secondes, ça suffit'''
Et depuis quand! A quoi servent alors les musiques en 192 et même 320 KBytes secondes!
Le #144385
Déjà que nous sommes bombardés en permanence par des ondes radios et micro-ondes en plus notre corps va les faire circuler
Sony paiera-t-il des royalties sur mon corps '
Le #144389
Wadzar>tu confonds ko et kbit...
Les débits de fichiers musicaux compressés sont exprimés en kbit/sec, pas en kbyte=ko/s.

48ko/s = 48*8 kbit/s= 384 kbit/s, ce qui est bien suffisant en effet.
Reste à voir si le baladeur ré encode à la volée si on a des formats avec plus grand débit...

D'ailleurs ça signifierait que le décodeur est dans le casque, et qu'on stream au casque le fichier numérique... Mais habituellement le casque reçoit uniquement le son direct, en analogique.. et la je ne sais pas comment ça fonctionne...
Le #144419
Hum oui je suis allé trop vite, je pensait les qualités des musiques aussi annoncées en KBytes.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]