Affaire des rootkits : Sony passe à la caisse

Le par  |  6 commentaire(s)
Sony BMG logo

Souvenez-vous, tout a commencé il y a plus d'un an de cela, en novembre 2005 plus précisément.

Sony bmg logoSouvenez-vous, tout a commencé il y a plus d'un an de cela, en novembre 2005 plus précisément. Lors d'un test effectué sur un ordinateur à l'aide de l'outil de détection RootkitRevealer, un développeur de la firme de sécurité informatique Sysinternals remarqua la présence d'un rootkit.

Il mit assez rapidement à jour son origine et fini par noter sa présence dans un certain nombre de CD musicaux commercialisés par la maison de disque Sony BMG.

Sa révélation déclencha un raz-de-marée dans la presse et la curée commença. Sony subit alors la foudre des consommateurs et les nombreuses assignations en justice. Un an plus tard, cette douloureuse période pour Sony BMG semble toucher à sa fin. La maison de disque va enfin pouvoir dormir tranquille et voir ce mauvais épisode tomber quelques peu dans l'oubli.


Sony BMG passe à la caisse

Nous apprenons que la maison de disque va ainsi devoir verser 750.000 dollars d'amende, soit 568.000 euros, dans le cadre d'un accord passé avec la justice californienne.

C'est sans compter le dédommagement des nombreux consommateurs étasuniens dont l'ordinateur a été impacté par l'installation du rootkit suite à l'insertion d'un CD audio protégé dans le lecteur de leur machine. Plus de 12,6 millions de CD audio protégés ont en effet été écoulés, dont 930.000 en seule Californie, entre les mois de janvier et novembre 2005, lorsque Sony en a finalement stoppé la production.

A noter qu'un accord similaire ( 750.000 dollars aussi ) a été signé avec la justice de l'état du Texas et qu'il ne s'agira certainement donc pas du dernier signé en ce sens. L'affaire semble bel et bien toucher à sa fin.
Complément d'information
  • Les rootkits de Sony 2, le blockbuster de l'automne ?
    Une gamme de clés USB fabriquées par Sony Electronics installerait des fichiers dans un dossier caché de l'ordinateur qui peut être la cible de pirates informatiques en tout genre.
  • Sony BMG poursuit son fournisseur de rootkits
    La maison de disques poursuit en justice le groupe Amergence, anciennement SunnComm International, accusant ce dernier de lui avoir fourni des protections contre le piratage non conformes à ce qu'il était demandé.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #146994
"Achetez des originaux, vous aurez des rootkits et des DRM. Piratez vous n'aurez pas de problème."
Le message des majors est très clair.
Le #147014
j'en ai pas rêvé mais sony l'a fait quand même ...
Le #147026
très bien trouvé ça -.-
Le #147032
750.000 dollars c'est des peanuts pour une entreprise de la taille de Sony.
Le #147074
la question qui me brûle est à qui profitera cet argent '
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #147104
HappyPotter

Quand 50 états américains auront demandé la même chose, ce sera déjà moins peanuts pour Sony, qui est pour rappel déjà en santé financière moyenne et risque gros avec son investissement de la PS3 ...

En tout cas, à leur place, j'irais pas faire le mariole ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]