Test de la souris Razer DeathAdder

Le par  |  1 commentaire(s)
Si aucun reproche n’est à faire du côté de la précision et de la réactivité, tous deux exemplaires, la qualité d’une souris s’évalue également par son ergonomie.


DeathAdder 3_4     DeathAdder 3

Contrairement à ses habitudes, Razer livre ici sa première souris pour droitiers.


La coque reprend la forme ergonomique exclusivement réservée aux droitiers (dommage pour les gauchers qui ne représentent qu’un pourcentage très faible des joueurs d’après les constructeurs), et offre une excellente prise en main.
Après de longues heures de jeu, la prise en main reste très confortable et agréable. On note d’ailleurs quelques similitudes avec le modèle G5 de Logitech. Du moins dans la forme puisque les boutons principaux droit et gauche de la Razer DeathAdder offrent davantage de souplesse. Ce qui accroît le confort en limitant l'état de fatigue de la main. Mais ce n’est qu’une question de goût suivant le joueur que vous êtes.


DeathAdder profil gauche
Contrairement à la souris Logitech G5, la Razer DeathAdder offre deux boutons latéraux.



Contrairement à la Logitech G5, la Razer DeathAdder offre sur la partie latérale gauche deux boutons s’adaptant parfaitement au pouce. Ce qui permet de limiter au strict minimum les mouvements du pouce et d’améliorer significativement le confort d’utilisation. Notamment lors de longues parties nocturnes ou non.


DeathAdder arrière     deathadder_LRG5

En plus d'offrir une qualité de crantage quasi parfaite, la molette offre un effet tuning
très appréciable dans des conditions d'obscurité.


La molette est large et parfaitement crantée. Avec en prime en effet de halo bleuté du plus bel effet dans l’obscurité. Le seul regret est à mettre sur le compte de l’absence de deux boutons spécialement assignés pour le changement de résolution à la volée. Ce qui contraint à assigner un bouton minimum pour le changement de résolution à la volée, avec en contrepartie, la condamnation de ce même bouton pour configurer les touches de votre ou vos jeux. Et sur ce point, la Logitech G5 reste notre référence. Si au final les pilotes permettant de paramétrer la totalité des commandes, la sensibilité, la résolution, et le niveau d’éclairage de la molette et du logo Razer, nous regrettons que l’interface soit toujours aussi fouillis et moins complète que son concurrent Logitech qui intègre par exemple un gestionnaire de jeux, ainsi que des réglages de changement à la volée de la résolution plus aboutis.


DeathAdder 2
Les patins en téflon procurent une excellent glisse.
A condition d'utiliser un bon tapis.



Pour finir, les patins en téflon confèrent une excellente glisse à la DeathAdder. Mais le choix d’un capteur optique implique l’utilisation d’un tapis de souris. Toutefois, difficile de juger de la qualité des patins sur la durée, ceux-ci se révelant être, d'après notre propre avis, beaucoup trop fins pour laisser espérer une durée de vie suffisante pour une souris avoisinant les 60 euros. Il reste toujours la possibilité d'acheter un kit téflon ou encore un tapis de type Corepad incluant une large bande de téflon pour changer les patins.

../..

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #171275
Toujours le même problème dans vos tests.

Si on a pas le temps de lire tout en entier, on a du mal à capter l'essentiel, et surtout le prix... faudrait que ca soit plus apparent...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]