SpaceX : deuxième atterrissage de Falcon 9 sur le sol ferme

Le par  |  6 commentaire(s)
SpaceX-18-juillet-2016

Le premier étage de la fusée Falcon 9 de SpaceX est parvenu à se poser avec succès sur le sol ferme pour la deuxième fois. Touchdown ! Un booster utilisé en avril sera réutilisé l'automne prochain.

Pour le compte de la NASA, la société SpaceX de Elon Musk vient de placer sur orbite terrestre basse la capsule Dragon qui doit assurer une mission d'approvisionnement pour la Station spatiale internationale (ISS). D'ici deux jours, la capsule sera arrimée à l'ISS via le bras robotisé de celle-ci.

La capsule Dragon embarque près de 2,3 tonnes de fret dont le premier des deux adaptateurs qui permettront aux futurs vols commerciaux de Boeing (CST-100 Starliner) et SpaceX transportant des astronautes de s'arrimer à la station. Également, du matériel scientifique pour des expériences en environnement de microgravité et le premier test d'un séquenceur d'ADN.

C'est la neuvième mission commerciale de ce genre pour SpaceX sur une vingtaine d'ores et déjà sous contrat avec la NASA. Elle est marquée par un deuxième succès pour le retour sur Terre (sur le sol ferme) du premier étage du lanceur Falcon 9.

Dix minutes après le décollage, ce premier étage de 70 mètres de haut est revenu se poser sur une base d'atterrissage de Cap Canaveral située à trois kilomètres de son lieu de lancement. Mi-juin, la précédente tentative d'atterrissage sur une plate-forme maritime avait échoué.

SapceX-18-juillet-2016-Dragon-vers-ISS-et-retour-Falcon-9

À ce jour, la fusée réutilisable est donc parvenue à se poser avec succès deux fois sur le sol ferme et trois fois sur une barge flottante dans l'océan Atlantique. Néanmoins, ce n'est qu'à l'automne prochain qu'un booster déjà utilisé et entreposé dans un hangar sera effectivement réutilisé pour un lancement.

SpaceX est en train de finaliser un contrat avec un client. Le choix du premier étage à réutiliser a en tout cas déjà été fait. Il s'agira de celui utilisé pour le lancement du 8 avril 2016 et qui était revenu se poser sur une barge automatisée dans l'Atlantique. Cela avait constitué le premier atterrissage avec succès sur une plate-forme océanique.

La récupération du premier étage doit permettre de diminuer de manière significative les coûts d'un lancement. D'après Elon Musk, le coût de lancement pourrait être cent fois moindre avec une fusée réutilisable. Il explique que le coût de carburant nécessaire est de l'ordre de 300 000 dollars, et que le coût de production d'un lanceur avoisine les 60 millions de dollars.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1911272
Bon, plus qu'à attendre l'automne pour assister à la première réutilisation de ces lanceurs
Le #1911284
Safirion a écrit :

Bon, plus qu'à attendre l'automne pour assister à la première réutilisation de ces lanceurs


"Can't wait"
Le #1911296
Le #1911298
un jour, il y aura un ascenseur, on montera des tonnes et des tonnes pour pas chère
Le #1911317
Rymix a écrit :

un jour, il y aura un ascenseur, on montera des tonnes et des tonnes pour pas chère


Non :')
C'est quasiment physiquement impossible.

Cf : DirtyBiologie sur Youtube
Le #1911323
Si l'espace et SpaceX vous intéresse bien, je ne peux que vous conseiller la lecture de l'article de ce super blog (en anglais) : http://waitbutwhy.com/2015/08/how-and-why-spacex-will-colonize-mars.html

Y'a beaucoup à lire mais c'est très intéressant et enrichissant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]