SpaceX : fin des théories du complot pour l'explosion de la fusée

Le par  |  6 commentaire(s)
SpaceX-explosion

Les conditions pour l'injection de l'hélium dans un réservoir pressurisé baignant dans de l'oxygène liquide seraient à l'origine de l'explosion de la fusée Falcon 9 le mois dernier. SpaceX prévoit de reprendre ses lancements avant la fin de l'année.

Le 1er septembre dernier, un lanceur Falcon 9 de SpaceX a explosé sur son pas de tir lors d'une préparation à un test d'allumage des moteurs. La fusée est partie en fumée ainsi que sa charge utile : le satellite de communication AMOS-6. La société de Elon Musk a fait un nouveau point sur cet incident.

Des éléments avait déjà filtré suite à un article du Wall Street Journal et mettant probablement un terme à l'hypothèse d'un sabotage. SpaceX indique avoir conduit des tests dans une installation d'essai de McGregor dans le Texas aux États-Unis afin de reproduire au plus près les conditions ayant mené à l'accident.

Depuis le début, SpaceX suspecte une brèche au niveau du système d'hélium cryogénique dans le réservoir d'oxygène liquide du seconde étage. La cause première de cette brèche n'a pas encore été confirmée mais l'attention se porte sur l'un des trois réservoirs COPV - où est injecté l'hélium - à l'intérieur du réservoir d'oxygène liquide.

Un COPV - Composite Overwrapped Pressure Vessel - est un réservoir sous pression fabriqué en matériau composite, en l'occurrence du composite carbone pour SpaceX, et conçu pour contenir un gaz ou ici un liquide cryogénique. SpaceX a été en mesure de récréer des conditions où la température et la pression de l'hélium injecté ont conduit à une défaillance au niveau du COPV.

  

C'est donc un point que SpaceX va devoir améliorer mais il écarte un problème de conception au niveau du lanceur lui-même. Le souci est avec la température et la pression de l'hélium dont il faudra sécuriser l'injection. SpaceX prévoit toujours de rependre les vols avant la fin de cette année.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1930354
Le réservoir n'était pas conforme DESP ni frappé du stamp ASME
Le #1930356
L'explication est quand même mois sexy que l'hypothèse d'un sabotage...

Et si on disait que c'est un sabotage du COPV ?
Le #1930379
"SpaceX a été en mesure de récréer des conditions où la température et la pression de l'hélium injecté ont conduit à une défaillance au niveau du COPV"
=>Ah, ça y est, ils ont réussi à faire sauter le labo ?
Le #1930397
Avec ces mégalos, ce n'est jamais de leur faute..... il aura fallu les mettre le nez dans leurs bouses pour qu'ils finissent par faire une vraie enquête !
Le #1930402
Magic2016 a écrit :

Avec ces mégalos, ce n'est jamais de leur faute..... il aura fallu les mettre le nez dans leurs bouses pour qu'ils finissent par faire une vraie enquête !


C'est pas que ce n'est pas de leur fautes mais quand une enquête est ouverte, tu dois envisager toute les possibilités et les éliminer une par une.

SpaceX n'à jamais dit que ce n'était pas de leur fautes mais dans l'hypothèse ou sa serais un sabotage il leur à fallu enquêter la dessus tout en enquêtant sur les autres hypothèse.

Après les médias ont relayer l'infos la plus sexy, la plus croustillantes, la plus Putaclic.
Le #1930489
bugmenot a écrit :

"SpaceX a été en mesure de récréer des conditions où la température et la pression de l'hélium injecté ont conduit à une défaillance au niveau du COPV"
=>Ah, ça y est, ils ont réussi à faire sauter le labo ?


Clair, j'me posais la même question...

J'pense qu'ils ont testé sur un modèle de test ou un simulateur... Mais bon, j'aurais bien aimé voir ou savoir comment ils font
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]