Le gouvernement suisse veut-il espionner ses internautes '

Le par  |  12 commentaire(s)
VoIP principe de fonctionnement schéma (Small)

Heise Security le mentionne dans l'un de ses commentaires en ligne : écouter des conversations téléphoniques ne pose plus guère de problèmes, dès lors qu'elles sont passées depuis des appareils fixes ou mobiles, mais la montée en puissance de la VoIP (Voice over Internet Protocol), ou téléphonie sur Internet, a un peu brouillé les cartes.

Heise Security le mentionne dans l'un de ses commentaires en ligne : écouter des conversations téléphoniques ne pose plus guère de problèmes, dès lors qu'elles sont passées depuis des appareils fixes ou mobiles, mais la montée en puissance de la VoIP (Voice over Internet Protocol), ou téléphonie sur Internet, a un peu brouillé les cartes. Pourtant, certains organes d'Etat ne se privent pas pour explorer de nouvelles pistes techniques.


De la friture sur la ligne
Voip principe fonctionnement schema smallSkype aurait tendance à être l'arbre qui cache la forêt : le petit logiciel de conversation de PC à PC des débuts est devenu un authentique outil de communication, tant et si bien que sa base de clientèle s'élargit chaque jour davantage. Le géant californien eBay ne s'y est pas trompé, et a racheté l'éditeur luxembourgeois auteur de Skype, le tout pour une coquette somme, et le développement de Skype se poursuit, avec le secret espoir de conquérir les entreprises, après avoir séduit les particuliers de tous âges. Pour les autorités de tous les pays où ce logiciel est diffusé, intercepter une communication entre deux internautes utilisant un programme comme Skype est un véritable casse-tête, car non seulement les échanges se font par paquets de données, mais ces dernières sont en outre chiffrées. La tâche est donc ardue, mais pas impossible, si l'on s'en donne les moyens techniques et financiers, et il se murmure que le gouvernement fédéral helvétique nourrirait de tels projets.

Si l'on en croit un rapport de Heise Security et une note d'un éditeur "réputé" de logiciels espions, ERA IT Solutions, le pouvoir central de Berne aurait l'intention de doter ses agences de renseignement et de maintien de l'ordre  d'un programme leur permettant, une fois interceptés des appels de PC (ou Mac) à PC (idem), de les décoder et d'en connaître la teneur. Selon ERA IT Solutions, cette prouesse serait tout à fait envisageable, et même la présence d'un éventuel pare-feu sur l'une ou l'autre des machines concernées ne serait guère un problème. Mais se pose alors une autre question : cette surveillance serait-elle circonscrite à la seule écoute de conversations, ou pourrait-elle déborder vers autre chose '


Big Brother is REALLY watching you...*
En effet, les ordinateurs, portables notamment, sont de plus en plus nombreux à être équipés d'origine d'une webcam et/ou d'un microphone intégrés, en plus des traditionnels haut-parleurs. Rien n'empêche donc de concevoir un logiciel capable de garder ces périphériques connectés à l'insu de l'utilisateur de la machine (bien que, dans le cas de la webcam, son maintien sous tension suppose qu'un voyant reste allumé), et de l'espionner dans sa vie de tous les jours. On sait par ailleurs que les solutions développées par ERA IT Solutions ne sont guère perturbées par les arrêts intempestifs de matériel. Elles reprennent simplement le cours de leurs activités au démarrage suivant, et envoient leur rapport en toute discrétion. Une fois leur tâche complétée, on peut même programmer ces espions pour qu'ils se désinstallent tous seuls.

Le Ministère suisse de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et des Communications conduisait jusqu'ici ses recherches dans le plus grand secret, mais un récent article dans le journal helvétique SonntagsZeitung a quelque peu mis le feu aux poudres. Depuis, un porte-parole dudit ministère a reconnu que ses services travaillaient bien sur de telles solutions, mais s'est refusé à en dire plus, fusse au téléphone...

Comme on le comprend !


* Big Brother vous espionne VRAIMENT...


Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #135490
"...le gouvernement ...helvétique nourrirait de tels projets..." >>>et les autres gouv. ''' non '''

C'est pas top nouveau, le flicage des comms...

Mais c'est quand même bien que le grand public soit au courant.... Ca réveille certains naïfs...
Le #135494
bon c'est pas nouveau ca qu'on est sur ecoute

http://www.europarl.europa.eu/omk/sipade3'SAME_LEVEL=1&LEVEL=1&NAV=X&DETAIL=&PUBREF=-//EP//TEXT+REPORT+A5-2001-0264+0+DOC+XML+V0//FR#title1
Le #135497
Et dire qu'il y a quelques années, on se foutait des russes en disant que chez eux, c'est la télé qui les regardaient.

Nos zolies démocraties capitalistes n'ont rien à envier à cette époque. Le méthode est différente, plus vicieuse, mais le résultat est le même...
Le #135510
Juste pour préciser : pour l'instant, en Suisse, il est interdit de procéder à des écoutes téléphoniques sans mandat. La loi est gentiment entrain de changer mais elle ne va pas dans ce sens là...
Le #135519
Boaaah je m'en fous bien pas mal, car de toute façon j'envoie des signaux de fumée... <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />

Plus sérieusement, ça ne me surprend même pas et comme c'est pas discret, c'est visible et comme c'est visible on peut trouver comment ça fonctionne, et quand on a trouvé on peut désactiver (bon après il y a la police qui vient sonner à la porte mais bon....)
Le #135520
@coucou
En France aussi c'était interdit sans décision judiciaire ... On sait ce qu'en a fait le sieur Mitterand.
Bref, installer quelque chose sur un portable ça se voit et cela ne se fait pas sans l'accord de son propriétaire. A moins que le gouvernement ne parle que de ses ouailles gouvernementales.

Ensuite, l'article mentionne bien Skype mais sans faire état de sa nature chiffrée. Comment écouter quelque chose de chiffré '
On en revient au système d'écoute sur les extrémités (appelant, appelé) et donc au point 1.

Enfin, j'ose espérer que la Confédération ne se fera pas avoir comme précédemment où des dispositifs de chiffrement/déchiffrement leur avait été livré par une société helvétique, Crypto AG (http://fr.wikipedia.org/wiki/Crypto_AG), qui s'est avérée entretenir des relations étroites avec la NSA (ce qui, a priori, n'a jamais pu être prouvé de façon certaine).
Le résultat est que pendant des années la NSA a pu collecter des données sans souci.

db
Le #135522
Le monsieur te dit "
un programme comme Skype est un véritable casse-tête, car non seulement les échanges se font par paquets de données, mais ces dernières sont en outre chiffrées."
Le #135542
Le perdant=le simple citoyen
Celui qui ne perd rien=le bandit
L'avantagé=les ministres espionnant l'opposition
Le #135552
Bonjour,
Pour skype...
http://www.01net.com/article/289360.html
Pour l'article rien de neuf, toujours du contrôle mais c'est pour mon bien.
Vu qu'il y a de plus en plus de données d'écouter et que de plus en plus la durée de leur conservation et rallongé les marchands de disque dur doivent être ravie.
Le #135621
poip>Y'a une opposition en Suisse '
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]