Square Enix explique pourquoi chaque FF n'est pas une suite

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Nintendo Everything
Final Fantasy XIII - 30

La popularité de la saga Final Fantasy est telle que Square Enix pourrait se permettre d'enchaîner les suites sans que les ventes de la série n'en pâtissent. Mais si chaque Final Fantasy ne ressemble pas au précédent, c'est pour une raison bien précise.

Final Fantasy XIII - 30On ne pourra pas retirer à Square Enix cette volonté, avec chaque épisode de Final Fantasy, de vouloir explorer de nouveaux horizons, de tenter de nouvelles choses, avec parfois plus ou moins de réussite. Certains rétorqueront que depuis quelques volets, Final Fantasy a perdu de sa force, et se laisse plutôt aller à de l'esbroufe graphique au lieu de nous offrir une aventure irréprochable du point de vue du gameplay.

Mais justement, en partant de l'idée que Square Enix souhaite vendre de plus en plus d'exemplaires de chacun des volets de sa série, il lui serait très facile de reprendre des personnages, un contexte d'un opus ayant bien été reçu par le public pour les inclure dans une suite qui rapporterait beaucoup à la firme nippone. Ce n'est apparemment pas la politique de la maison, à quelques exceptions près (Final Fantasy X-2).


L'envie de se renouveler
Dans le numéro 258 de Nintendo Power, Akitoshi Kawazu, producteur exécutif chez Square Enix, a expliqué pourquoi les Final Fantasy sont à chaque fois différents :

"Ça n'a pas tellement été une décision personnelle étant donné qu'elle a été alimentée par le fait que l'équipe entière avait la mentalité de défier quelque chose de nouveau. M. [Hironobu] Sakaguchi qui conduisait le développement de Final Fantasy II, disait lui-même, 'il n'y a aucun intérêt à faire la même chose.' Ce qui voulait dire que nous devions continuer d'essayer de créer de nouvelles choses, mais d'un autre côté, c'était parce qu'il n'était pas complètement satisfait du premier Final Fantasy. Et puis, parce que nous avions développé le premier Final Fantasy, nos compétences avaient considérablement progressé. Nous avons donc pensé que nous pourrions grandement améliorer les graphismes, l'histoire et les systèmes de jeu pour notre prochain projet, et surprendre et divertir encore plus les joueurs.

Quand Final Fantasy II est sorti, certaines personnes ont émis des opinions comme, 'aussi longtemps que vous changez le scénario pour les RPGs, vous n'avez pas à modifier le reste du système.' Mais je ne crois pas que la série Final Fantasy en serait là où elle est aujourd'hui si nous avions suivi ce conseil."

Avec Hironobu Sakaguchi ayant quitté le navire en 2001, la qualité des Final Fantasy a depuis été davantage critiquée, en particulier celle de Final Fantasy XIII, étonnant de niaiserie par moments. Avec The Last Story de Mistwalker, que M. Sakaguchi dirige, peut-être y verra-t-on ce que devrait être un Final Fantasy de nos jours.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]