Square Enix emet le souhait d'une unique plate-forme

Le par  |  0 commentaire(s) Source : GamesIndustry
Yoichi Wada - président Enix

Les temps deviennent de plus en plus durs pour les éditeurs, devant injecter des sommes toujours plus astronomiques dans le développement de leurs titres, à mesure que les générations de consoles passent. Et s'il n'existait qu'une seule machine pour tout le monde ? Square Enix en serait l'un des premiers ravis.

Yoichi Wada - président EnixFinal Fantasy XIII a coûté de l'argent, beaucoup d'argent. Et il en faudra également énormément pour que Square Enix engrange d'importants bénéfices. Et contrairement à ce qu'il se faisait précédemment, où chaque console de salon qui accueillait un Final Fantasy avait droit à trois épisodes, il sera assez compliqué de voir l'histoire se répéter sur la génération actuelle.

En tout cas, la firme nippone espère que celle-ci durera assez longtemps, ne serait-ce que pour que les efforts accomplis sur Final Fantasy XIII n'aient pas été quelque peu vains. Yoichi Wada, président de Square Enix, l'a fait savoir à nos confrères de GamesIndustry.biz :

"Nous en avons fini avec le 'master' de la version japonaise, et pour les moutures US et européennes, nous ajoutons juste la touche finale. La dernière étape du développement s'est très bien déroulée cette fois. Ca nous a demandé énormément de temps pour développer le logiciel pour cette génération, c'est donc une leçon pour les créateurs. Pour la génération actuelle, l'idéal pour nous serait un long cycle pour les plates-formes et que les prix baissent progressivement, de façon à ce que nous élargissions cette base d'utilisateurs"


Une seule console  : le but à atteindre ?
Le multi-plateforme permet d'étendre son influence, mais il coûte cher. D'autant plus quand les moyens mis en œuvre lors de la conception d'un jeu deviennent pharaoniques, à l'instar de ce qui se passe pour Final Fantasy XIII. Alors si vous demandez à Mr. Wada quelle serait le cas de figure qui l'arrangerait le plus, il vous répondra ceci :

"La situation idéale pour les développeurs serait d'avoir une seule et unique plate-forme dans le monde - mais c'est impossible, alors avec le multi-plateforme, s'il est possible d'élargir la base d'utilisateurs, je pense que nous devons accepter cette réalité."

On n'ose imaginer ce qu'un succès mitigé de Final Fantasy XIII donnerait comme conséquences. Peut-être parce qu'il y a relativement peu de risques que cela arrive. Même dans l'éventualité où la qualité du résultat final ne serait pas au rendez-vous, les concurrents sérieux sont trop peu nombreux pour que les joueurs fassent la fine bouche.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]